Primature : Oumar Tatam Ly ferme la Cellule d’Analyse et de Prospective (CAP)

Au moment où le Coordonateur de la Cellule d’Analyse et de Prospective (CAP) de la Primature, Oumar Bouaré s’apprête à participer à Dakar à une rencontre entre des Sommités mondialement reconnues, le Premier ministre Oumar Tatam Ly a décidé de mettre fin à l’existence de cette structure qu’il coordonne à la Primature. Une décision qui ne manque pas de provoquer quelques frictions, des projets de la Cellule en cours d’exécution, financés par le Canada, étant menacés de discontinuité.  

 

oumar tatam ly premier ministre chef gouvernement interview

Oumar Bouaré le Coordonateur de la Cellule d’Analyse et de Prospective (CAP) de la Primature est invité à Dakar au Sénégal, dans le cadre des consultations régionales du Centre de Recherches pour le Développement international, Bureau régional de l’Afrique sub-saharienne (CRDI-BRASS), qui auront lieu en début février. Ces consultations régionales visent à faire des propositions aux CRDI pour son prochain plan quinquennal (2015-2020). Le Centre de Recherches pour le Développement international est une société d’Etat du gouvernement du Canada, créée en 1970 pour aider les recherches et les communautés du monde en voie de développement à trouver des solutions à leurs problèmes relatifs à la vie sociale et économique et à l’environnement. Le CRDI a toujours invité un groupe restreint de savants et de penseurs à participer à ces consultations qui constituent un élément crucial du processus de consultation des intervenants et une réflexion sur l’importance que le CRDI attache sur le souci de veiller à ce que son travail soit utile aux régions du monde en voie de développement.

 

Au même moment, le Premier ministre Oumar Tatam Ly a fait savoir, son intention de fermer la Cellule d’Analyse et de Prospective. Après la mise en place du nouveau gouvernement, en septembre 2013, des observateurs avaient remarqué l’absence de la CAP dans l’organigramme de la Primature, élaboré par le Premier ministre Oumar Tatam Ly (voire site web de la Primature). Puis celui-ci a mis quatre mois sans jamais rencontrer ni les membres ni le responsable de la Cellule, qui relève de la Primature. Ce qui cachait mal les intentions que nourrissait le chef des lieux de mettre fin à cette structure qui a produit des notes de prospectives d’une rare pertinence, pour notre pays. Ce n’est que le 3 janvier, indiquent nos sources, que le Premier ministre a demandé à rencontrer le coordinateur de la Cellule, pour l’informer de la fermeture de son service, au profit du ministère du Plan et de la Prospective. Comment expliquer au Canada un tel arrêt brutal des projets dont la pertinence l’avait amené à financer et qui devait continuer jusqu’en fin 2014 ? Ce projet menacé de discontinuité est « Répartition de la population, de la production  et de la consommation au Mali ».

 

Affaire à suivre.

La Rédaction

SOURCE: Le Républicain
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *