Présidentielle du 29 juillet 2018 : Les primaires de l’ADEMA PASJ lancées

La question de candidature au sein de l’Adema Pasj pour les élections du 29 juillet 2018 fait couler beaucoup d’encre et de salive. Deux tendances s’opposent depuis belle lurette au sein de la ruche. Il y a un camp qui veut soutenir le président IBK. Et l’autre camp souhaite coûte que coûte une candidature interne. Apparemment, c’est ce dernier qui a finalement eu gain de cause. Car une lettre circulaire du parti circule depuis le lundi 5 mars 2018, dont la teneur est l’appel à la candidature. Les dossiers des candidatures devront être adressés au Comité Exécutif et déposés au plus tard le 20 Mars 2018 à 00 heure auprès du Secrétaire Général, Assarid Ag IMBARCAOUANE, au siège du Parti.

 

Dans la lettre circulaire N°212/CE – Adema – PASJ/2018 en date du 5 mars 2018, le Secrétaire général du Comité Exécutif de l’Adema-PASJ adresse une correspondance à ses camarades secrétaires généraux de section Adema – PASJ dont l’objet est l’appel à la candidature. « Comme suite à sa réunion extraordinaire du mercredi 28 février 2018, le Comité Exécutif de l’Adema-PAS,  lance l’appel à candidature pour le choix de son candidat à l’élection présidentielle de 2018. Les dossiers des candidatures devront être adressés au Comité Exécutif et déposés au plus tard le 20 Mars 2018 à 00 heure auprès du Secrétaire général du parti, le Camarade Assarid Ag IMBARCAOUANE (au siège du Parti). Je rappelle que pour la constitution des dossiers de candidature, les textes de base du Parti (Statuts et règlement intérieur) devront Etre strictement observés. Le Comité Exécutif sait compter sur votre militantisme et votre sens élevé de la responsabilité pour veiller au bon déroulement du processus de choix de notre candidat à l’élection présidentielle de 2018. Je vous prie, camarades Secrétaires Généraux de croire en l’assurance de mes sentiments militants », stipule la lettre circulaire signée par le secrétaire général du parti Adema Pasj le 5 mars 2018, Assarid Ag Imbarcawane avec ampliation, le Mouvement national des femmes et des jeunes du parti, la commission centrale de contrôle administratif et de gestion des conflits et la commission centrale de contrôle financier. A travers cette lettre circulaire, la bataille pour remporter les primaires de l’Adema est enclenchée. Dans le lot, une candidature est inévitable, celle de Kalfa Sanogo, le maire de la commune urbaine de Sikasso et ancien Président directeur général de la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT). Sera-t-il en course avec Dramane Dembélé, Dioncounda Traoré etc ? L’avenir nous édifiera davantage.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *