Présidentielle de 2018: Dougouwolowila promet la victoire à IBK

Le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issiaka SIDIBE, accompagné de plusieurs élus de la Nation, a procédé, samedi dernier, à l’inauguration de diverses infrastructures de développement local dans la commune de Dougouwolowila.

ibk ibrahim boubacar keita chef etat malien discours allocution

Il s’agit de la réception de la Maison des jeunes de Touba, la visite de la centrale solaire de N’Tielé et de la plateforme multifonctionnelle des femmes de Touba.

Le samedi dernier, c’est dans une ambiance festive que les populations des localités visitée ont accueilli le président de l’Assemblée nationale et sa délégation, composée entre autres, des honorables Mamadou DIARRASSOUBA, Moussa BADIAGA, Fatimata NIAMBALI…..

Dougouwolowila s’engage à réélire IBK s’il sera candidat en 2018
C’est sur la place publique de Touba que les notabilités, les populations, les autorités politiques et administratives de la commune de Touba et du cercle de Banamba ont accueilli la délégation du président de l’Assemblée nationale.
Après les mots de bienvenue du chef de village de Touba, les mots de remerciement de la présidente des femmes et du président des jeunes; le maire de la commune de Touba, Sékou SYLLA, et l’ancien député PDES Hamadaou SYLLA, ont fait savoir que la réalisation de leur Maison des jeunes participera au plein épanouissement de leur jeunesse.
Ainsi, ils ont saisi l’opportunité pour réitérer leur soutien indéfectible au président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, pour son engagement en faveur de la paix et de la stabilité dans notre pays.
Selon Hamadaou SYLLA, le Mali est sur une pente et pour cette raison, nous devons tous apporter notre soutien à IBK afin qu’il réussisse son challenge de la paix et du développement durable.
Aussi, a-t-il soutenu, en dépit des difficultés que le Mali traverse, les communes de Dougouwolowila sont fières du Président IBK. Puis, a-t-il ajouté, IBK peut se rassurer qu’il aura le soutien de Dougouwolowila pour sa réélection en 2018, s’il se porterait candidat à sa propre succession.
Même son de cloche pour le maire Sékou SYLLA qui a ajouté: «Lors des élections présidentielles de 2013, nous avons accordé 93% de suffrages exprimés à IBK. Nous lui promettons qu’en 2018, s’il se portait candidat, un score beaucoup plus honorable».
Quant au président Issiaka SIDIBE, il a rappelé que la réalisation de la Maison des jeunes de Touba répond à une promesse qu’il a faite.
Pour lui, il a accepté financer la construction de cette infrastructure parce qu’il y avait nécessité de contribuer à l’épanouissement de la jeunesse de Touba.
Aussi, a-t-il souligné, chaque rencontre à Touba était une opportunité d’aborder le sujet de la construction de la Maison des jeunes de la localité.
En tout cas, a-t-il signalé, en finançant les chantiers de ce joyau, l’honorable SIDIBE dit exprimer tout l’intérêt et considération qu’il accorde à la population de Touba.
«La Maison des jeunes de Touba sera l’occasion pour cette jeunesse laborieuse et respectueuse de s’affirmer et de participer davantage au développement de leur cité. Elle constituera en même temps un lien fort entre Banamba, Dougouwolowila et Koulikoro, lien qui gagnerait à être consolidé pour toutes les retombées positives multiformes qu’il est susceptible d’engranger», a-t-il espéré.
L’honorable Issiaka SIDIBE a rendu un vibrant hommage à l’honorable Mahamadou Lamine WAGUE, élu du cercle de Banamba, pour son engagement en faveur du parti Rassemblement pour le Mali (RPM). En effet, grâce au courage de M. WAGUE, a-t-il apprécié, le RPM s’est renforcé davantage dans le cercle de Banamba.
Après ces interventions, le parrain de l’événement a procédé à la coupe du ruban symbolique d’inauguration de la Maison des jeunes de Touba.
Auparavant, l’honorable Mahamadou Lamine WAGUE avait remis un important lot de matériels scolaires, composés de 300 cartons de cahiers, de 20 cartons de Bic, 20 cartons de craie, 30 tableaux, etc. aux établissements des communes de Touba.

Le village N’Tielé force l’admiration
Ensuite, la délégation a mis le cap sur N’Tielé pour la réception de la centrale solaire de cette commune rurale située à 8 km de la ville de Touba.
Là, le président de l’Assemblée nationale et sa délégation, à l’image de Touba, ont été accueillis par une liesse populaire.
Le porte-parole des ressortissants de la commune de N’Tielé, Mamadou DOUCOURE, a expliqué à la délégation du président de l’Assemblée nationale que la réalisation de la centrale solaire a été entièrement financée par les fils de N’Tielé à hauteur de 450 millions de FCFA.
Aussi, a-t-il précisé, sur cette centrale solaire d’une puissance crête de 100 KWc sont installées des onduleurs de 240 KVA, des batteries de 432 KWh et d’un groupe électrogène de 60 KVA.
Grâce à cette centrale, s’est félicité M. DOUCOURE, c’est toute la commune qui est servie en électricité entre 9 heures et 23 heures. Aussi, alimente-elle, les 100 poteaux lampadaires pour l’éclairage public dans la ville.
En outre, a fait savoir M. DOUCOURE, N’Tielé dispose d’un centre de santé, d’une école fondamentale, d’un lycée et d’un centre de formation professionnelle qui ont tous été financés par les populations et ressortissants de la localité.
«Pour notre développement, on n’attend pas l’Etat. On fait d’abord nos réalisations en fonction des moyens qui sont à notre portée, avant de demander de l’aide à l’Etat. Nous ne donnons aucun sens à la décentralisation, si les collectivités n’arrivent pas à poser d’elles-mêmes les jalons de leur développement», a indiqué M. DOUCOURE.
De son côté, le président Issiaka SIDIBE a apprécié ces réalisations à sa juste valeur. Il a soutenu que la commune de N’Tielé est un modèle de développement et de cas de réussite de la décentralisation. En guise d’encouragement, M Issiaka SIDIBE a promis des vélos, des machines à coudre et de broderie pour la commune de N’Tielé. Aussi, a-t-il promis que l’Etat sera à N’Tielé pour apporter ce qu’il peut pour soutenir ce genre d’initiative de développement local.
Cependant, en marge de cette mission, les populations ont présenté de nombreuses doléances au président de l’Assemblée nationale. Il s’agit en plus des besoins spécifiques aux communes, la principale doléance est la construction de la route de 28 km qui va de Touba jusqu’à Niamina, les problèmes d’électricité et d’eau.

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *