Présidentielle au Mali/IBK: « Je me représente, pas par amour du pouvoir mais par amour pour ce pays »

Alors que la campagne électorale pour la présidentielle du 29 juillet prochain s’est ouverte samedi dernier au Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), président sortant et candidat à sa propre succession, a tenu un premier meeting dimanche 8 juillet.

Une rencontre qui s’est déroulée dans le stade du 28 mars de Bamako, d’une capacité de 60 000 places et archi-comble où ses militants et sympathisants ont ovationné et réclamé un second mandat pour le candidat du Rassemblement pour le Mali.

« Vous m’avez donné beaucoup d’espoirs ! Comment avec cette espérance « Gboa » peut abdiquer ? Partout où je passe, les enfants me demandent, n’abdiques-tu pas ? N’abdiques-tu pas ? Jusqu’à certains qui en ont fait un motif de bagarre ! », a lancé IBK au public noir de monde.

Vêtu de boubou et bonnet blancs, le président Keïta a demandé à ses partisans de « rester mobilisés pour la victoire ».

« Je me présente pour ma succession, pas par amour du pouvoir mais par amour pour ce pays, pour sa sécurité et sa stabilité », a-t-il affirmé en langue bambara, au micro de RFI.

Au total 24 candidats sont en course pour la présidentielle malienne. La communauté internationale, présente notamment avec la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) et la force française Barkhane, en attend une relance de l’application de l’accord de paix signé en mai-juin 2015, qui accumule les retards, dans un pays où les attaques djihadistes se sont multipliées ces derniers mois.

 

Source: africatopsuccess

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *