Présidentielle 2018 : Sabati 2012 de Mahmoud Dicko ne soutient pas IBK

L’information a été donnée ce samedi, 7 juillet, à la maison de la presse lors de la conférence de presse animée par des membres du bureau national du mouvement Sabati 2012. C’était en la présence du vice-président M. Messamory Konaté ; le secrétaire au développement rural, M. Boubacar Tangara ; M. Hamadoulaye Cissé, secrétaire général SABATI Gao et représentant des régions du Nord ; M. Ibrahim Kalilou Fadiga, représentant Sabati Ségou et Madane Sangaré, 2esécretaire à l’information du bureau national.

L’objectif pour les conférenciers était d’apporter du démenti sur les déclarations de soutien au candidat IBK. Face à la presse, les conférenciers ont d’abord rappelé que le mouvement Sabati 2012 était un mouvement apolitique, créé en 2012 par des leaders religieux dont Cheick Mahmoud Dicko, le Cherif Bouyé Haidara de Nioro et Cheick Chérif Hachim Haidara de Ségou, en réaction contre l’adoption du code de la famille par l’Assemblée nationale sous le régime ATT. Par la suite, aux dires des conférenciers, le mouvement s’est invité sur la scène politique en soutenant le candidat Ibrahim Boubacar Keita lors de la présidentielle de 2013 dans le but de « préserver, la religion musulmane, les valeurs sociétales et la quiétude au Mali » disent-ils.

Au regard de la situation actuelle très dégradante du pays et au non-respect des engagements pris par le président de la République, SEM Ibrahim Boubacar Keita, le mouvement Sabati 2012, à travers un document de presse, a décidé de suivre les consignes données par ses leaders, notamment le Cherif Bouyé Haidara de Nioro et Mahmoud Dicko de soutenir le candidat Aliou Boubacar Diallo du parti ADP-Maliba lors de la présidentielle de 2018.

Boubacar Kanouté

Source: figaromali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *