Présidentielle 2018 : La plateforme ‘’IBK, Doublé 2018’’ promet la victoire dès le 1er tour: Réactions des participants

Au cours du meeting du Mouvement IBK Doublé 2018, samedi dernier, au Palais de la Culture, nous nous sommes entretenus avec des membres de la plateforme. Lisez leurs réactions !

Abacari Touré, président du Mouvement IBK Doublé 2018

C’est une plateforme d’une centaine d’organisations de jeunesse et de mouvements de femmes, qui se sont mis ensemble pour pouvoir soutenir une seconde candidature du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Parce que nous estimons qu’on ne change pas une équipe qui gagne.  Depuis cinq ans, le président de la République n’a cessé de réaliser de grandes actions qui vont à l’endroit  de la population malienne. Malgré les difficultés, malgré tous les problèmes en 2012 et  l’état dans lequel il a trouvé le pays, avec une économie très fragile, le président de la République arrive tout de même, de façon notoire,  à faire émerger ce pays.

Issa Cissé, Malien de l’Extérieur

Je suis Malien, résidant en France. Nous sommes venus en tant que société civile, pour aider le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, à sa réélection, dans l’instance suprême du pays. Vu l’état du pays aujourd’hui, il est le seul candidat qui peut encore ramener le pays dans une phase très bénéfique pour le peuple malien.  IBK  est une chance pour le Mali, raison pour laquelle nous nous sommes donnés la main, en tant que société civile, pour organiser le lancement   de notre mouvement  Doublé 2018 du président Ibrahim Boubacar Kéita. Nos atouts sont divers et variés. Quand tu considères le Mali de 1960 à nos jours,  il n’y a  eu que 3 grandes réformes. La première, celle de Modibo Kéita, qui a donné des emplois et créé des sociétés et entreprises pour la  République du Mali. Minime soit-il, en 1965, sa vision politique a pris fin. L’avènement de la démocratie en 1992  a été une autre réforme  qui a mis le Mali à genoux et ces réformes ont fait que le Mali a perdu ses entreprises et ses sociétés, ce qui  entrainé le peuple malien à aller au chômage de longue durée et à la pauvreté suprême. L’avènement de Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir, avec une vision assumée, pour la réforme de nos institutions, nous a  permis, aujourd’hui d’ aller vers une situation  qui nous a amenés à bien garder et à faire un vrai pays. Même si c’est des maitrisards qui sont  en train d’émerger,  ce sont des points qui permettent, dans les années à venir, au  Mali de s’appuyer sur de vrais piliers pour la réconciliation du pays.

Kansourou Bathily,  2ème vice-présidente de la Plateforme

Aujourd’hui, c’est un grand jour pour nous. On est en train de faire le lancement de la Plateforme IBK Doublé 2018, on est aujourd’hui à plus de 200 associations  et regroupements de  femmes. Là aujourd’hui, c’est la fête pour nous. Nous soutenons le candidat IBK. Nous avons appelé les associations, pour signer la plateforme, afin de  réélire Ibrahim Boubacar Kéita.

Issa Kéita, Coordinateur Général de l’Association « la voix du peuple »

Plus de 300 associations se sont donné la main dans une plateforme  pour assurer à IBK, un deuxième mandat dès le premier tour. Ce que je peux dire pour son bilan, c’est  qu’on parle souvent des 15% des agriculteurs et des tracteurs. En ce qui concerne  notre culture, le fait de donner des médailles, en commençant par les artistes, jusqu’aux leaders religieux et les chefs de quartiers, c’est IBK qui l’a assuré. Il a aussi donné des motos de Kayes à Kidal, augmenté de 20% les salaires et les allocations familiales ont été majorées.

 

Propos recueillis par Baba Dembélé 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *