Présidentielle 2018 : 300 associations et clubs réclament la candidature de Soumaïla Cissé

Son nom est ‘‘An ko Soumaïla, Soumaïla la Solution’’, une plate-forme de la société civile qui regroupe plus de 270 associations et 57 clubs de soutien pour le moment récensés. Et la liste reste encore longue, a-t-on indiqué lors d’une cérémonie qui a vu le lancement des activités de ladite plate-forme ce jeudi 8 mars.

Cette plate-forme est le résultat du travail d’une commission mise en place pour la cause par le parti URD depuis juillet 2016. Composée de 21 membres, elle (la commission) avait pour mission d‘aller à la rencontre de la société civile. Cette commission dit avoir rencontré environ 300 associations de la société civile, et recensé leurs préoccupations. Et, a indiqué M. Gouagnon Coulibaly lors de cette cérémonie qui a vu le lancement des activités de la plateforme, sur les 300 associations rencontrées, 270 d’entre elles ont manifesté leur souhait de voir l’honorable Soumaïla Cissé se porter candidat à la présidentielle de 2018.

M. Gouagnon Coulibaly est vice président du parti URD et coordinateur de la commission en charge de la gestion de la société civile au sein de cette formation politique.

Les 27o associations se disent prêtes à soutenir Soumaïla Cissé dans cette course en 2018 pour la magistrature suprême : ‘‘Nous voulons sauver le Mali, nous nous voyons dans l’obligation de soutenir Soumaïla Cissé’’, a annoncé sous cette tribune M. Siaka Hamidou Traoré, président du MONEC (Mouvement National des Enseignants pour le Changement).

La rencontre a enregistré la présence des présidents ou représentants des 270 et 57 clubs de soutien. Beaucoup d’autres organisations de la société qui attendent leur adhésion à cette plate-forme ont aussi pris part à la rencontre.

D. Samaké
mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *