Pour une transition réussie au Mali : Les Forces patriotiques pour le changement proposent la suspension de la Constitution

Les Forces patriotiques pour le changement composées du Cadre de réflexion stratégique pour le changement (Cresc), des Refondateurs, du M5-Djamanako et du Crac ont tenu, le jeudi 27 août 2020, à la Maison des Ainés, une conférence de presse au cours de laquelle elles ont examiné la situation politique et les défis futurs liés au processus de transition qui s’amorce dans notre pays. Aussi, elles ont lancé un appel aux forces vives pour une transition apaisée. Ladite conférence était principalement animée par Dr Aboubacar Siddick Fomba.

Selon Dr Aboubacar Siddick Fomba, cette rencontre avec les Maliens intervient dans le sillage des batailles politiques historiques que les Forces patriotiques pour le changement ont menées au sein du Mouvement du 5 juin/ Rassemblement des forces patriotiques (M5-Rfp) pour mettre fin aux incertitudes liées à la mauvaise gouvernance du régime IBK et pour consolider l’Etat de droit au Mali.

En effet, poursuit-il, le Mali est plongé dans une situation pré insurrectionnelle due aux appels à la désobéissance civile qui a eu lieu lors des affrontements violents entre manifestants et les forces de sécurité. “Le pays est paralysé et les violences du régime se multiplient faisant plus de 20 morts et des centaines de blessés.  L’intervention des forces armées est pour mettre fin à cette situation qui, à n’en pas douter, exacerbait la crise sécuritaire qui plombe la stabilité du pays depuis des années”, a-t-il déclaré.

A le croire, cette intervention des forces de défense qui parachève plus de trois mois de mouvement pré insurrectionnel a été saluée par tous les observateurs de notre crise sociopolitique car chacun se dit que cela devrait mettre fin aux mouvements exigeant la démission du président de la République. Mais, ajoutera-t-il, il faut aussi refonder l’État malien qui depuis l’avènement de la démocratie en 1992 a été affaibli par le clientélisme, la corruption et toutes les mauvaises postures qui finissent par avoir raison de lui.

Pour Dr Fomba, compte tenu de la profondeur de la crise à plusieurs dimensions, des faiblesses structurelles de l’Etat et de ses institutions qui sont en panne perpétuelle, les forces patriotiques lancent un appel solennel à tous nos compatriotes à soutenir toutes les forces vives engagées y compris les militaires afin de sortir de cette période de transition afin que l’État malien soit capable de faire face aux défis sécuritaires et sociopolitiques.

Pour cela, les Forces patriotiques pour le changement proposent à ce que les points suivants soient pris en compte, notamment la suspension de la constitution et les institutions de la 3ème République, la promulgation de l’ordonnance portant acte fondamental du nouvel Etat du Mali et la mise en place des institutions de la transition. “Nous sommes convaincus qu’une transition civile ayant à sa tête un militaire aura l’adhésion du peuple malien qui pendant 27 ans a attendu patiemment que des reformes structurantes soient entreprises afin de lui donner la représentativité dans ses institutions”, a-t-il dit.

A l’entendre, cette légitimité comprend l’impulsion d’une nouvelle dynamique dans le champ politique et dans le processus démocratique. “Nous, fidèles à notre engagement, œuvrerons afin de faire murir les conditions propices au lancement des assises nationales autour du chantier de la refondation politique, économique, sociale culturelle et environnementale dans l’objectif de dégager un nouveau contrat social”, a-t-il conclu.                

                          Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *