Pour la paix au Mali : Seydou Badian Kouyaté propose de surseoir aux élections de 2018 et…

En convalescence après un séjour d’une semaine dans une clinique, Seydou Badian Kouyaté, accompagné de Makan Konaté, a tenu à rencontrer la presse chez lui à l’Hippodrome, le mercredi 8 novembre 2017, pour lancer un cri de cœur aux politiques de la majorité présidentielle tout comme de l’opposition pour une union sacrée afin de lutter contre le terrorisme.

seydou badian kouyate traore historien ecrivain poete

Le doyen Seydou Badian Kouyaté, inquiet de la situation sociopolitique du Mali, a tenu à lancer un cri de cœur aux politiques de la majorité présidentielle tout comme de l’opposition pour une union sacrée afin de lutter contre le terrorisme. Parce qu’à ses dires, la situation sociopolitique et sécuritaire n’est pas brillante. « Je ne suis pas fier de la situation actuelle du Mali. La situation que nous vivons n’est pas un état de paix. Nous vivons une situation dramatique de troubles avec son lot d’attaques terroristes, de blessés et de morts. Et ces attaques semblent être la partie visible de l’iceberg », a-t-il dit. Il a proposé aux politiques (de la majorité présidentielle et de l’opposition) de sursoir aux élections de 2018 afin d’utiliser les fonds prévus pour l’organisation desdites élections dans l’éducation, la santé, l’Armée et les autres domaines. « Des mesures doivent être prises pour la bonne utilisation de ces fonds alloués. Je propose aussi une union sacrée du pouvoir et de l’opposition pour l’instauration de la paix au Mali car le terrorisme est en train de frapper aveuglement partout au Mali. Même Bamako n’est pas épargné » constate-t-il.

Raison pour laquelle il lance cet appel : « Que l’opposition et le pouvoir s’engagent dans la voie d’une union sacrée. Il s’agit de tous les hommes et femmes qui se disent opposants, des exécutants dont le Mali a besoin car la situation du pays est connue de tous. Le Mali vit une situation trouble. Il est temps de prendre conscience de ce que nous vivons. Que chaque malien s’implique dans la résolution de la crise et cela dans l’union sacrée. Nous devons nous battre ensemble contre le terrorisme qui n’épargne personne. Tous les Maliens doivent se mettre sur la direction de cette union sacrée car le Mali doit être au-dessus de tous les Maliens. C’est unis que nous serons forts face aux terroristes. C’est unis que nous pouvons sauver le Mali avec une Armée forte. Sinon, nous baisserons toujours la tête », a-t-il conseillé.

Et Makan Konaté de proposer qu’Amadou Aya Sanogo et ses compagnons soient mis en liberté provisoire avant leur jugement. Il a aussi dénoncé les menaces de mort proférées à l’endroit des hommes de presse.

Siaka DOUMBIA

Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *