Pour faire respecter les normes de construction des bâtiments : 35 motos remises aux agents des brigades mobiles de l’urbanisme

Le ministère de l’Urbanisme et de la politique de la ville à travers le projet d’appui aux communes urbaines (PACUM) a remis le vendredi 22 novembre 2013, à la Direction nationale de l’urbanisme, 35 motos Sanili destinées à ses brigades mobiles de Bamako et de l’intérieur. Ces moyens de déplacement ont été acquis grâce à la coopération suisse.

Gestion villes MOTOS SERVICES URBANISME

L’effondrement des immeubles consécutif au non respect des normes de construction s’amplifie de plus en plus.

Face à cette situation, il s’avère nécessaire de rendre plus actives les brigades mobiles d’urbanisme chargées de faire respecter les normes de construction.

 

Lors de la visite de prise de contact  du ministre de l’Urbanisme et de la politique de la ville, Moussa Mara à la direction nationale de l’urbanisme le problème d’équipements avait été soulevé. Ainsi, suite à une sollicitation du PACUM, la coopération suisse a répondu favorablement en finançant l’acquisition de 35 motos, objet de la présente cérémonie.

 

Les engins ont été officiellement remis par le ministre Moussa Mara  à la Directrice nationale de l’urbanisme, Mme Sangaré Assian Sima.

 

C’était en présence du coordinateur national du PACUM, Souleymane Koné et du représentant de la coopération suisse.

 

Selon le coordinateur du PACUM , la direction nationale de l’urbanisme a été ciblée par son projet depuis son opérationnalisation comme un partenaire stratégique dont les capacités d’intervention doivent être renforcées. Très heureuse de recevoir ces engins, la directrice nationale de l’urbanisme a rappelé que l’une des missions principales de son service est de faire respecter les normes de construction et d’urbanisme.

 

« Dans ce cadre nous avons une obligation de résultats, mais pour cela, il faut des moyens. Nous nous engageons à utiliser les motos à bon escient  » a expliqué Mme Sangaré Assian Sima.

 

Quant au ministre Moussa Mara, il a remercié la coopération suisse pour la promptitude avec laquelle elle a répondu à la sollicitation du département.

 

Aux agents bénéficiaires, il a souligné avec force que leur mission est très capitale car devant permettre de sauver la vie des citoyens en évitant les cas d’effondrement d’immeuble.

 

« Nous sommes dans un secteur complexe ou beaucoup de textes sont méconnus, nombre d’autres sont connus mais pas respectés. Vous devez faire en sorte que les normes soient respectées. Cependant, il ne faut pas oublier partout ou vous êtes que la finalité d’un service public ce sont les usagers qui doivent trouver satisfaction dans ce que nous faisons. Le renouveau du service public passe par là  » a ajouté le ministre Moussa Mara.

 

Il a assuré que d’autres actions sont en vue pour renforcer les capacités opérationnelles de l’urbanisme et des autres services du département.

 

Youssouf CAMARA

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *