Pour conclure, le président par intérim du mouvement Mali-IBK, Adama Sogodogo, a condamné le fait de vilipender les institutions de la République et appelé les autorités à punir les auteurs. Gabriel TIENOU

À l’occasion des cent jours du deuxième mandat du président IBK, le mouvement des associations libres de soutien aux idéaux du président (Mali-IBK 2018) lui a réitéré son soutien. C’était à la faveur d’une conférence de presse animée samedi dernier à son siège à Hamdallaye ACI.

Le conférencier, Adama Sogodogo, président par intérim du mouvement Mali-IBK, a, au cours de son allocution, réitéré le soutien du mouvement au président Ibrahim Boubacar Keïta. Il a félicité tous les candidats à la présidentielle de juillet et août pour leur fair-play tout au long du processus électoral, malgré les conditions difficiles dans lesquelles elle s’est déroulée par endroits. Et aux militants du mouvement, une mention spéciale leur a été faite par le président intérimaire.

Profitant de l’opportunité, M. Sogodogo a invité les acteurs politiques de l’opposition républicaine à prendre la main tendue du président IBK. Il s’est également réjoui des propos du représentant du chef de file de l’opposition au congrès de l’Asma, qui a confirmé sa volonté à participer à un dialogue participatif et inclusif.

Pour conclure, le président par intérim du mouvement Mali-IBK, Adama Sogodogo, a condamné le fait de vilipender les institutions de la République et appelé les autorités à punir les auteurs.

Gabriel TIENOU 

Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *