Politique : le RPM en phase avec Moussa Mara

Contrairement aux informations véhiculées dans la presse et dans les rues, le parti du président de la République n’a pas de problème avec le Premier ministre Moussa Mara.

secretaires genereaux assetou sangare parti yelema bokary tereta rpm

 

 

 

Les relations entre l’actuel Premier ministre du Mali et le parti présidentiel sont au beau fixe. C’est du moins l’assurance donnée par le parti du tisserand lors de sa visite au siège du parti Yéléma le mardi dernier à son siège à Hamdallaye ACI en commune IV du district de Bamako. La délégation du bureau politique du RPM était conduite par son vice-président Boulkassoum Haïdara et en présence du secrétaire général Bokary Tréta et de Boubacar Touré, le secrétaire à la communication et d’autres responsables du parti. Entre les deux partis politiques, il a été question du document relatif à la majorité présidentielle. L’objectif de cette démarche est de permettre la mise en place, dans le cadre d’un contrat de législature, la création d’une force d’appoint en vue d’aider le président de la République et le gouvernement d’atteindre ses objectifs.

La rencontre, assure un responsable du parti Yéléma, s’est déroulée dans une atmosphère détendue et a été l’occasion pour les deux partis de converger leurs vues sur des sujets importants. Le parti Yéléma a ainsi réitéré sa disponibilité et sa détermination à accompagner, soutenir et appuyer les actions du chef de l’Etat et du gouvernement de Moussa Mara.

C’était également l’occasion pour les responsables du Rassemblement pour le Mali d’apporter un démenti aux informations persistantes selon lesquelles, le parti œuvre pour le départ du Premier ministre Moussa Mara. Les responsables du parti présidentiel ont assuré qu’il n’a jamais été question d’un quelconque départ de Moussa Mara de la Primature. Ils ont aussi assuré que le choix de Moussa Mara comme Chef du gouvernement les agrée à partir du moment où il est celui du président de la République. Le secrétaire politique du parti présidentiel, Bokary Tréta, explique un responsable du parti Yéléma, a donné des assurances quant au soutien de son parti aux actions de l’équipe de Moussa Mara. « Nous sommes des musulmans, nous croyons en Dieu. C’est par le fait de Dieu que Ibrahim Boubacar Kéita est devenu président de la République du Mali. Et c’est par le même fait de Dieu que Moussa Mara est nommé Premier ministre », a laissé entre Bokary Tréta selon toujours le responsable du parti du premier ministre.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.