Politique : Le parti Mouvement Républicain (MR) sur les fonts baptismaux

Le Centre International de Conférence de Bamako (CICB) a servi de cadre au lancement d’une nouvelle organisation  politique, le Mouvement Républicain (MR). C’était le vendredi 7 juin 2019, en présence de centaines de militants et sympathisants, de représentants de plusieurs partis frères et amis ainsi que de nombreuses  invités de marque de son jeune président Ainea Ibrahim Camara. Il était accompagné au présidium par son secrétaire général, Diakaridia Diakité, Mamoutou Traoré et  Rober.  

 

C’était dans une ambiance festive que la toute nouvelle formation politique, le Mouvement Républicain (MR) signera son entrée dans la scène politique malienne. Avec comme devise « Unité-Développement-Justice ». Le cadet des partis politiques du Mali, le MR, mouvement républicain  s’est  donné comme  défi  de rompre avec la vielle méthode de faire les choses au Mali. «  Rien ne sera plus comme avant au Mali », laisse entendre le présidant du Mouvement Républicain (MR)   lors de sa prise de parole  dans une salle pleine à craquer. Dans un discours clair et  engagé, le président du Mouvement Républicain signale que son parti est tout sauf un parti révolutionnaire. C’est un parti souverainiste, précise-t-il avant de dire  qu’il faut  avoir toujours le courage de dénoncer si ça ne va pas.

Il dit être certes reconnaissant envers tous ceux qui ont contribué de près ou de loin pour que le Mali reste debout  aujourd’hui en passant par les martyrs nationaux  aux partenaires internationaux comme notamment  la France et les autres pays engagés au Mali. Mais, dira-t-il,  « nous souhaitons désormais que  la défense du Mali soit assurée par l’armée malienne ». Le président Ainea Ibrahim Camara dira également qu’une des politiques phares de son mouvement est que l’immigration soit un triste souvenir au Mali  et que la diaspora s’intéresse de plus au pays pour que les États-Unis, la France et les autres pays d’accueils  viennent en retour au Mali, au lieu  que les immigrés songent toujours à rester à l’étranger. Le leader du MR a, à travers son allocution, donné l’assurance qu’avec le MR, tous les jeunes auront du travail. Un des moments importants de ce lancement était le défilé de  présentation de  la culture des dix  régions du Mali sous une atmosphère ambiante d’artistes maliens  et étrangers  pour montrer à l’opinion nationale et internationale que le Mali est un et indivisible, que ce sont  les habitants  de toutes ces régions du Mali qui font le peuple Malien. Comme le dit l’emblème national, Un Peuple- Un But- Une Foi.

ISSA DJIGUIBA

Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *