Politique : LE GAM-SBM SOUTIENT LES ACTIONS DES AUTORITÉS

Le Mémorial Modibo Keïta a servi de cadre la semaine dernière à la tenue de la conférence des cadres du Groupe d’actions des associations et mouvements de soutien aux idéaux et initiatives de Soumeylou Boubèye Maïga. La conférence était principalement animée par le président dudit regroupement, Oumar Alassane Touré. Outre plusieurs responsables, la rencontre a également enregistré la présence de nombreux coordinateurs nationaux et de la diaspora du Groupe d’actions ainsi que beaucoup d’autres invités.
Par cette conférence des cadres, placée sous le thème « Ensemble pour la paix, la sécurité et la cohésion sociale au Mali », les responsables du Groupe d’actions entendaient redynamiser et renforcer les instances du bureau exécutif national.


Après les mots de bienvenue du secrétaire administratif du bureau exécutif national, Dr Issouf Dia, le président du Groupe d’actions a, à l’entame de son intervention, fait observer une minute de silence en la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires de la crise qui secoue notre pays.
Oumar Alassane Touré a ensuite rappelé que l’association qu’il dirige a pour objet d’œuvrer au maintien de la cohésion sociale et de l’unité nationale ainsi que de favoriser l’intégration africaine.
Selon M. Touré, le Groupe d’actions a également, entre autres, objectifs spécifiques en plus de soutenir les actions de Soumeylou Boubèye Maiga, d’œuvrer à la promotion du développement socio -économique et culturel ; de mener des actions citoyennes pour la participation à la construction de la démocratie ; de créer un cadre d’échanges, d’informations, d’éducation et de sensibilisation dans la recherche de la paix et la stabilité sociale.
Le président du Groupe d’actions a ensuite rendu un vibrant hommage à l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. A ce sujet, il est revenu sur quelques actions positives entreprises par l’ancien chef du gouvernement durant son passage à la Primature : le plan de sécurisation des régions du Nord et du Centre avec la construction de 12 camps de sécurité pour les FAMa ; la tenue de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 ; l’accélération de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation (DDR, MOC, cantonnement) ; la mise en place d’un comité d’experts pour la révision constitutionnelle ; la visite d’Etat auprès des institutions de Bretton Woods (FMI et Banque Mondiale) et au siège du Conseil de sécurité de l’ONU aux Etats -Unis.
Sur un autre plan, selon son président, le Groupe d’actions continuera de soutenir les actions du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Il a salué la nomination du Dr Boubou Cissé en qualité de Premier ministre et lui a exprimé sa totale et entière disponibilité, et son accompagnement sans faille dans la réussite de sa mission combien difficile, mais exaltante.
« Nous exhortons vivement le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, à beaucoup plus d’écoute et d’attention à l’égard des préoccupations et attentes légitimes de l’ensemble des citoyens maliens en agissant de façon proactive », a-t-il suggéré. De même, le Groupe d’actions, selon son premier responsable, invite le gouvernement à tout mettre en œuvre pour relever les défis majeurs du moment (situation de l’école, concertation nationale, referendum constitutionnel, réorganisation territoriale), afin de permettre la mise en œuvre rapide de l’Accord de paix issu du Processus d’Alger. « Enfin, le Groupe d’actions estime qu’il y a lieu de faire une analyse profonde de la crise sécuritaire qui avance progressivement vers le Sud du Mali après avoir absorbé le Nord et le Centre du pays », a souhaité M. Touré.
Rappelons que le Groupe d’actions a été crée le 12 novembre 2017.

Aboubacar TRAORé

Source: L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *