Point de presse du M5-RFP : Sortir le mardi prochain pour ne plus rentrer qu’avec la démission du président Ibrahim Boubacar Keita

Le comité stratégique du M5-RFP a fait appel à la presse au siège de la CMAS, ce vendredi 7 août pour faire le point sur les termes et contenus de ses activités futures.

 

Dans une déclaration liminaire lue par le Pr Ibrahim Ikassa Maïga, le M5 annonce des rassemblements populaires, à partir du mardi 11 août, sur le territoire malien et dans la diaspora jusqu’à l’atteinte de son objectif initial qui est le départ du président IBK. Les actions qui seront au cours de ses mouvements sont les recommandations des dix commandements du 10 juillet dernier le jour du déclenchement de la désobéissance.

Dans cette déclaration, le comité stratégique a aussi salué les actions menées par ses militants notamment les jeunes jusqu’ici et les appelle à une mobilisation historique, à partir du mardi, tout restant dans le cadre de la constitution malienne.

Tout en mettant en garde le ministre de la sécurité, M. Gal Bemba Keita, pour des arrestations arbitraires et brutales et celui de la justice, Me Kasim Tapo, pour des incarcérations et condamnations expéditives à l’encontre de ses militants, les responsables du M5 affirment qu’ils ne céderont jamais aux intimidations, aux menaces et aux sévices corporelles. Ils estiment être dans l’obligation de continuer afin de réussir pour honorer la mémoire de leurs martyrs et de leurs rendre justice.

Pour ce qui est des intimidations, deux véhicules remplis des éléments de la gendarmerie rodaient autour devant le local où se tenait le point de presse des témoins ont même affirmé qu’ils ont arrêté une personne.

Comme à son habitude, le M5-RFP n’a pas oublié de réclamer la libération de l’honorable Soumaïla Cissé retenu en otage depuis plus de 4 mois.

S.Guindo,

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *