PM à Kayes: 1300 KM pour voir, comprendre et agir

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, le Dr Boubou Cissé, poursuit sa tournée en première région. Après les étapes de Kolokani, Djidjeni et Diéma, le Premier ministre et sa délégation ont passé la nuit du mercredi à jeudi à Nioro du Sahel.

À son arrivée à Nioro, ce jeudi en début de soirée en provenance de Diéma, le Premier ministre et sa délégation, après une nuit de repos bien mérité, ont rendu une visite de courtoisie aux familles Diakité-Kaba, Tall et Haidara. Avant de poursuivre vendredi matin leur programme avec la rencontre des cadres élargie aux forces vives.
La jeunesse s’exprime
Tour à tour, le maire adjoint de la ville Bapté Bah ; le président du conseil de Cercle, Bakary Cissé ; le président de la société civile, Bouna Bathily ; le conseil régional des jeunes, Cheichna Coulibaly ; la présente de la Cafo, Fatoumata Nimaga, tous ont prôné la paix, la cohésion sociale et le développement du cercle de Nioro.
Accueillant le PM, le maire de la ville sainte a salué la démarche de proximité de ce dernier, qui selon lui, permet d’être proche de la population et de mieux comprendre nos difficultés. “Voir une fois vaut mieux qu’entendre cent fois ”, renchérit le Président du conseil de la société civile de Nioro, Bouna Bathily, au Premier ministre. Pour sa part, la Présidente de la CAFO, Fatoumata Nimaga, a estimé que la visite du Premier ministre augure de bonnes nouvelles pour la région de Kayes. Car, explique-t-elle : “partout où vous êtes passé, la situation s’est nettement améliorée et on espère de même pour la ville de Nioro ”, a-t-elle conclu.
Quant à la jeunesse nioroise, elle a plutôt plaidé pour plus d’infrastructures sportives et d’espaces de travail et d’apprentissage.
En effet, au cœur des préoccupations des populations, naturellement la route Nioro-Sandare, la route Kati-Diema, les conditions des représentants de l’État, mais aussi la relance des travaux de construction arrêtés, depuis trois ans. Il s’agit notamment du CSCOM, du stade municipal et de la maison des jeunes de Nioro.
Les assurances de Boubou CISSE
À toutes ces préoccupations, le Premier ministre a donné une suite favorable.
“ La mission que le Président de la République m’a confiée est d’œuvrer pour la paix et la cohésion sociale dans tout le pays. Il nous a dit que son premier souci, c’est le bien-être de la population et il nous a demandé de trouver les voies et moyens pour améliorer ce bien-être des populations. Et la meilleure façon d’aider les populations, c’est d’être au plus proche d’eux : c’est pourquoi nous sommes ici’’.
S’agissant de la route Kati-Kayes, le Premier ministre a assuré les populations de Nioro du démarrage des travaux la semaine prochaine.
Sur les autres doléances (le CSCOM, le stade municipal et la maison des jeunes de Nioro), Boubou Cissé a promis que les dispositions urgentes seront prises pour atténuer la souffrance des populations. Selon le Premier ministre, “tous les chantiers arrêtés dont les financements étaient déjà inscrits dans le budget d’État vont reprendre’’. La construction de la route Sandare-Nioro, qui fait partie des demandes de la population est déjà prise en compte dans les programmes des projets prioritaires communs des pays du G5 Sahel.
‘’Le financement de la route a été trouvé. Nous allons lancer le processus sélection de l’entreprise qui fera les travaux. Mais il faudra être patient, car cela se fera avec les pays G5 Sahel”, a-t-il soutenu.
Le Chef du gouvernement s’est également exprimé sur la nécessité des populations à s’approprier et à s’impliquer pour la réussite du Dialogue Politique Inclusif qui est ‘’l’initiative politique la plus importante au Mali, depuis 1991″. Sa réussite n’est pas une option, mais une obligation. Et nous la réussirons si nous y allons avec la conviction ferme que c’est de notre présent et de notre futur qu’il s’agit. Je vous demande de vous impliquer pour sa réussite”.
Le Premier ministre a remis à la population, 50 tonnes de vivres, avant de quitter Nioro pour Kayes. Sur la route, le Premier ministre le Dr Boubou Cissé et sa délégation ont effectué la prière du vendredi dans le village de Diangouté-Camara, ce vendredi 30 aout 2019.
Étape de Kayes
C’est aux environs de 17 heures, ce vendredi 30 août 2019, que la délégation du Premier ministre est arrivée à Kayes. Elle a été accueillie à l’entrée de la ville par les autorités administratives et politiques.
Tout le long du trajet, les populations ont bravé le soleil, parfois la pluie pour lui réserver un accueil chaleureux. Mais aussi pour dire déjà grand merci au Premier ministre le Dr Boubou CISSE pour avoir répondu à l’appel de l’ensemble des filles et fils de la région de Kayes.
Le Premier ministre CISSE a rencontré les notables au pied à terre avant de présider la cérémonie de remise de 50 tonnes de céréales au profit de la population du cercle de Kayes.
Après, il a présidé la conférence des cadres dans la salle de conférence de la délégation régionale de la chambre de commerce et d’industrie de Kayes.
Le chemin de fer, l’âme de Kayes
Sur les préoccupations des populations, qui ont exprimé leur satisfaction pour la diligence des débuts des travaux de la route Didiéni-Kayes, le maire de Kayes, M Guindo ; le Président du conseil de la société civile ; le président des jeunes et la présidente des femmes ont exprimé leur satisfaction de revoir le Premier ministre prendre la route pour comprendre le calvaire des usagers.
La reprise des activités du chemin de fer demeure la préoccupation la plus importante exprimée par les populations. “Le chemin de fer est l’âme de Kayes «, a dit la présidente des femmes.
Aux populations de Kayes, le Premier ministre a dit : “Nous ne sommes pas ici pour faire des engagements populistes. Nous sommes venus vous dire ce que nous sommes capables de faire. Je suis venu, j’ai vu et l’État va agir à la mesure de vos attentes’’.
Toujours ce samedi matin à Kayes, le PM a rendu une visite de courtoisie à Mamadou Diarra, coordinateur des huit chefs de quartier de la ville de Kayes.
Très heureux de la visite du Premier ministre dans leur ville, les chefs de quartier ont encouragé le PM et sa délégation à redoubler d’efforts pour le développement de la région de Kayes.
Après la visite aux notabilités, le Premier ministre et sa délégation ont enchaîné par la visite du chantier du deuxième pont et ses voies d’accès de la ville de Kayes, dont les travaux sont à leur dernière phase.
Le Dr Boubou CISSE a apprécié la qualité de l’infrastructure après avoir traversé le pont à pied.
La visite s’est prolongée, ce samedi matin, par celle des infrastructures en cours de réalisation dans le cercle de Kayes, notamment à l’aéroport international Dag Dag de Kayes et ses installations.
L’aéroport de Kayes Dag Dag, qui a été mis à jour, aux normes internationales, dispose de toutes les commodités requises pour le trafic commercial. Des vols privés atterrissent et décollent en effet régulièrement.
Comme il l’a annoncé ce vendredi lors de la rencontre avec les forces vives, l’opérationnalisation de la nouvelle compagnie aérienne du Mali est en cours afin de permettre des vols régionaux entre Bamako et les capitales régionales. Cette compagnie permettra d’assurer également la continuité du trafic des compagnies internationales vers Kayes. Ces compagnies pourront même déployer leurs propres activités à Dag Dag.
Rappelons que cet aéroport fait partie du troisième point des revendications du regroupement des mouvements, associations, syndicats et population de Kayes. Le Premier ministre a mis la relance des activités de l’aéroport au cœur des priorités de son gouvernement. Toute chose qui dénote sa présence à l’aéroport pour s’enquérir de l’état des équipements.
Le ministre CISSE, dans son intervention, devant les forces vives de Kayes, a annoncé la bonne nouvelle que d’ici le premier semestre de 2020, la population de Kayes pourrait constater le trafic aérien entre Bamako et Kayes.
Après Dag-Dag, la délégation s’est enfin rendue sur le chantier de la route Kayes-Sadiola pour constater l’état d’avancement des travaux.
Le Premier ministre, le Dr Boubou CISSE, avant de prendre la route de Kita via Bafoulabé a trouvé l’impérieuse nécessité de voir l’état de construction de la route Kayes-Sadiola en arrêt, depuis quelques mois.
Étape Bafoulabé-Manantali
Cette route, qui verra le redémarrage de ses travaux dans un bref délai, a rassuré M. le PM à la rencontre, ce samedi, avec les forces vives de la ville de Kayes avant de prendre la route pour Bafoulabé. Tout au long du trajet, le Premier ministre et sa délégation se sont arrêtés dans plusieurs localités pour échanger avec les populations.
Le Premier ministre CISSE et sa délégation sont arrivés, à Bafoulabe ce samedi après-midi. Au programme de cette visite, comme les étapes précédentes, la visite des notabilités de la ville de Bafoulabé, la rencontre avec les cadres et les forces vives du cercle de Bafoulabe avant d’aller à Manantali.
Manantali, symbole de l’intégration et de la coopération économique sous régionale, à travers l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) réserve un accueil chaleureux au Premier ministre, Chef du gouvernement, et sa délégation, ce samedi après-midi. Après l’accueil populaire qui a vu la population sortir massivement, le Premier ministre, qui a passé la nuit à Manantali, s’est entretenu avec les notabilités du village avant de poursuivre sa route sur Kita où il est arrivé, ce dimanche, à la mi-journée.
Kita, la dernière étape de la tournée
Arrivés à Kita ce dimanche, dernière étape de la tournée, le Premier ministre et sa délégation ont été accueillis par les forces vives de la capitale de l’arachide.
Après les salutations aux notabilités très satisfaites de cette visite, place à la conférence des cadres.
Le 1er adjoint au maire, Koriba Cissé, a insisté sur l’appui de l’État pour l’amélioration des infrastructures socio-économiques prioritaires. Parmi lesquelles : l’accès à l’énergie, les routes, les infrastructures sportives et culturelles.
Le président du conseil local de la jeunesse, Salif Tounkara ; lui a plaidé pour la construction d’un stade omnisports pour la jeunesse du cercle et l’opérationnalisation de Kita en région.
Pour à Mme Massaba Dansira, représentante des femmes, c’est l’amélioration du réseau routier et ferroviaire qui est la priorité des actions à entreprendre.
Là aussi, le Dr Boubou Cissé a-t-il rassuré les populations sur la volonté des plus hautes autorités, singulièrement du président IBK, à prendre en charge leurs attentes et les aspirations.» Nous sommes venus, nous avons vu et nous allons apporter des solutions à vos diverses préoccupations. Le Gouvernement s’assumera», a expliqué le Premier ministre.
Après une visite de quatre jours dans la région de Kayes, le Premier ministre a regagné Bamako, hier après-midi.
Au cours de cette visite, il a annoncé la reprise imminente des travaux de la route et rassuré les populations que toutes les doléances seront prises en charge dans les plus brefs délais.
Partout où il a passé, il a réitéré sa volonté d’être au plus proche des populations et les servir, conformément à la mission que lui a confiée le Président IBK.
Il a parcouru avec sa délégation, 1300 km pour voir, constater, vivre et comprendre le calvaire des usagers. Comme on le dit, voir une fois vaut mieux qu’entendre 100 fois. Au regard de l’accueil et des propos tenus, si ce n’est pas la réconciliation totale entre le gouvernement et les populations de Kayes, en tout cas, la page de la tension est désormais tournée. Reste à tenir les engagements. Boubou Cissé s’y est engagé.

Rassemblés par Sikou BAH

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *