Parti Fare An Ka Wuli : La nouvelle direction bientôt en revue des troupes dans les sections de l’intérieur du pays

fare anka wuli forces alternatives renouveau emergence

La nouvelle direction du parti Fare An Ka Wuli a entamé, depuis le 26 avril 2014, une tournée dans les six communes du District de Bamako et dans la Coordination de Kati. Pour non seulement conforter son poids sur l’échiquier politique national, mais aussi garder le contact entre le sommet et la base du parti,  il s’agit aussi de baliser le terrain en vue de la prochaine tournée nationale que compte  effectuer au mois de juillet prochain par le président du parti Fare, Modibo Sidibé.  

Après sa visite du 26 avril 2014 dans les sections et sous-sections des six communes du District de Bamako et de la coordination de Kati, la nouvelle direction du parti Fare n’entend pas se reposer. En effet, elle poursuit de plus bel sa tournée nationale à l’intérieur du pays. Ainsi, du  9 au 16 juin, une délégation du parti Fare conduite par le Secrétaire chargé des Maliens de l’extérieur, Boubou Diallo et Dr. Bamani Sanoussi 11ème vice-président du parti, a  sillonné respectivement les sections Fare de Ségou, Bla, San, Yorosso, Bougouni, Kadiolo, Sikasso et Yanfolila.

Sous l’égide des vice-présidents et des Secrétaires généraux du parti  des Fare, une autre délégation s’est rendue du 20 au 25 juin 2014 à Kayes, Koulikoro, Mopti, Tombouctou et Gao. Objectif de cette tournée nationale de la nouvelle direction des Fare An Ka Wuli : respecter à la lettre les différentes recommandations issues du premier Congrès ordinaire des Fare, tenu les 15 et 16 mars 2014.

Elle visait principalement à échanger avec les militants et militantes sur la vie du parti, les sujets d’intérêt national de l’heure en vue de dégager des perspectives pour l’avenir à court et moyen termes, notamment la préparation des élections communales envisagées avant la fin de cette année 2014. C’était aussi pour remercier les militants et sympathisants du parti pour leur extraordinaire mobilisation et leur engagement qui valent aujourd’hui au parti le rang de 4ème force nationale, aussi bien à la présidentielle que lors des législatives.

C’était également pour informer les militants des décisions prises par le Congrès, notamment l’idéologie politique de la Social-démocratie ; du positionnement du parti dans l’opposition parlementaire ; des débats intenses qui ont animé la vie du parti avant, pendant et après le congrès, la fusion avec PANAFRIK ; des efforts et initiatives déployés pour maintenir et consolider la cohésion du parti et les actions entreprises par le Secrétariat exécutif national à l’Assemblée nationale et auprès des autres partis politiques.

Partout, conformément aux objectifs de cette importante activité du parti, les militants et militantes ont eu des échanges francs et sincères avec la direction du parti. Il ressort de ces échanges un certain nombre de points qu’il convient de retenir pour les actions futures à savoir : l’implantation du parti est effective mais reste à parachever en s’appuyant sur des leaderships avérés ; les militants ont montré un intérêt soutenu pour la vie du parti et une attention particulière à l’évolution de la situation politique nationale ; les préoccupations des jeunes et des femmes tournent autour de l’éducation, de la formation et de l’emploi, de la santé et de la sécurité des personnes et de leurs biens ; l’adhésion totale et entière à l’idéologie de la Social-démocratie et du positionnement à l’opposition républicaine, modérée et constructive ; le souci partagé de préserver la religion, l’administration et l’armée du jeu politique.

Rappelons que cette tournée nationale effectuée dans les sections du parti Fare sera suivie de la grande tournée nationale du président du parti, Modibo Sidibé, à l’intérieur du pays, prévue au mois de juillet prochain.

Précisons que cette tournée nationale du parti Fare se tient à un moment où le pays s’apprête à organiser les élections communales prochaines. Au cours desquelles, le parti entend ratisser large pour obtenir de nombreux élus communaux qui renforceront la base déjà solide de ce jeune parti.

Alhousseïni TOURE

 

SOURCE: Le Reporter
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.