Paix, stabilité, réforme de l’Etat et réconciliation nationale : L’ADP-Maliba plaide la cause du Mali auprès des partenaires européens

Emmener les partenaires du Mali à consentir plus d’efforts pour la paix, la stabilité et la réconciliation nationale, à travers une assistance financière et militaire ainsi que logistique. C’était l’objectif d’une tournée du président de l’ADP-Maliba en collaboration avec la fondation Al.

L’objectif était non seulement de rassurer les partenaires européens que bon usage est fait de leurs appuis, mais aussi les inviter à investir davantage pour la paix et la stabilité au Mali. Ladite tournée a conduit l’Honorable Amadou Thiam à Bruxelles au siège de l’Union européenne puis en Allemagne, un pays qui déploie plus de mille hommes auprès des Fama (Forces armées maliennes).

Selon l’honorable Amadou Thiam, président de l’ADP-Maliba, non moins président du Groupe parlementaire ADP-Maliba/SADI, en tant que parlementaire, il était nécessaire pour lui de venir saluer l’Union européenne pour ses efforts consentis pour le Mali en vue du retour de la paix dans la région du Sahel.

Un autre objectif de cette visite était de plaider pour le renforcement de la force du G5 Sahel et faire en sorte que l’Algérie l’intègre. Il s’agissait aussi d’inciter les parlementaires européens à voter plus de fonds pour le financement des actions pour la paix et la stabilité dans la région du Sahel.

Pour l’honorable Thiam, il est nécessaire de les rassurer sur la destination et le bon usage qui est fait des fonds débloqués par les partenaires ; leur dire que ces financements jouent un grand rôle dans la résolution de la crise sécuritaire du Mali.

Et Amadou Thiam de dire que c’est une mission noble car comme le disait Nelson Mandela, «Il n’y a pas de développement sans sécurité, il n’y a pas de sécurité sans développement.» Il s’agit en d’autres termes de les inciter à débourser davantage de fonds lors des conférences de donataires en ce mois de décembre.

La mission a permis au président Amadou Thiam de rencontrer les responsables européens en charge des questions sécuritaires comme le ministre de la défense de l’Allemagne, des parlementaires chargés du Sahel et des questions sécuritaires. L’honorable Thiam s’est dit satisfait du travail qu’il a pu mener sur le terrain auprès des partenaires du Mali. Il rassure que ces derniers aussi ont apprécié sa démarche à sa juste valeur car ils n’attendaient que ça pour se rassurer que les fonds déboursés sont dépensés pour la cause de la paix, la stabilité et la réconciliation au Mali.

André Traoré

Soleil Hebdo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *