Paix et réconciliation au Mali : Pari gagné pour les organisateurs du meeting « An Ka Ben »

La grande salle du Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ était pleine à craquer, le samedi 21 mai 2016, lors de la tenue du grand meeting pour la paix et la réconciliation. Etaient présents quelques membres du Gouvernement ; les représentants des partis politiques de la majorité et ceux de l’opposition ; et les représentants des anciens chefs d’Etat.

honorable depute Moussa Timbiné plateforme AnTeSon

Initiée par le Rassemblement pour la paix et la réconciliation au Mali « An Ka Ben », (composé de jeunes issus des partis politiques de la majorité et de l’opposition, de la société civile et des organisations socioprofessionnelles), cette manifestation visait à contribuer l’unité et la cohésion nationale à travers la promotion des valeurs sociétales du Mali et le rassemblement de tous les anciens présidents de la République autour des défis actuels du pays.

Le meeting a été mis à profit pour la diffusion de messages de paix et de cohésion sociale. A cet effet, les représentants du Réseau des communicateurs traditionnels pour le développement, des familles fondatrices de Bamako, des confessions religieuses (musulmanes et chrétiennes), ont tour à tour salué l’initiative et invité les Maliens à se rassembler autour des autorités en place et pour le bien du pays. Les amis et sympathisants de l’ancien président ATT, quant à eux, ont vivement  demandé de son retour au bercail.

« Ce soir, ce qui nous unit, c’est le Mali, le grand Mali pour lequel aucun sacrifice n’est et ne sera de trop. Ce soir ce que nous partageons, ce sont les idéaux de paix, de réconciliation, de cohésion et d’unité nationale. Ce soir, nous avons décidé de répondre à l’appel du Mali, dont la devise est : Un peuple, un but, une foi » a introduit Amadou Koita, président du PS-Yeleen Kura et porte-parole de l’opposition.

Avant d’ajouter « notre pays traverse des moments extrêmement difficiles, les hommes doivent mettre l’accent non plus sur ce qui les sépare, mais sur ce qu’ils ont en commun, dans le respect de l’identité de chacun. La rencontre et l’écoute de l’autre sont toujours plus enrichissantes, même pour l’épanouissement de sa propre identité, que les conflits ou les discussions stériles pour imposer son propre point de vue ».

Le président de la commission d’organisation du meeting, l’Honorable Moussa Timbiné, dira que le rassemblement « An ka ben » a comme objectif de créer les conditions propices à un climat de confiance entre tous les maliens ; de renforcer les valeurs de tolérance, de pardon et de solidarité entre tous les maliens ; de renforcer le dialogue et la réconciliation de toutes les filles et tous les fils du pays et de créer les conditions propices au retour des maliens résidant hors du pays.

Seydou Karamoko KONÉ

 

Source: Le Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *