Ouverture officielle de la campagne pour les législatives de 2013 : L’Alliance Adema–Urd-Mpr, première sur le podium en Commune VI

ASSEMBLE NATIONALE MALI

La campagne pour le 1er tour des élections législatives de novembre 2013 est officiellement ouverte, depuis le dimanche 03 Novembre 2013. Pour ces élections qui intéressent plus d’un, en raison des enjeux qu’elles portent, l’alliance politique Adema-Urd-Mpr a été le premier à être sur le podium en Commune VI du district de Bamako. Ce, à travers une importante manifestation sur une des places publiques du quartier Magnambougou. C’était en présence de plusieurs militants, cadres et sympathisants des principaux partis.

Les candidats des partis qui ont scellé cette alliance sont Me Demba Traoré (Urd), Massitan Kéïta (Adema-Pasj), Mme Camara Saoudatou Dembélé (Mpr). La cérémonie a commencé par les mots de bienvenue du coordinateur de l’alliance, M. Salia Damaké. Lazare Tembely, président de la jeunesse Adema est le directeur de campagne de cette alliance politique qui veut arracher les trois places de députés de la Commune VI.

Me Demba Traoré, porte-parole des candidats, a exhorté les militants à s’investir pour faire gagner la liste le 24 novembre prochain. Après avoir rappelé l’engagement de cette liste à relever le défi, Me Demba Traoré a rassuré sur la conscience qu’ils ont des défis qui se posent en Commune VI du district de Bamako.

« Nous mesurons le poids de la charge, une fois élus à l’Assemblée Nationale, nous nous engageons à analyser, proposer et voter des projets de loi profitables aux Maliens, à assurer le contrôle de l’action gouvernementale… », a promis le porte-parole des candidats de l’Alliance.

Sur le plan local, dit-il, les députés qu’ils sont s’engageront à accompagner l’équipe communale, à poursuivre l’œuvre de solidarité. Me Demba a mis cette occasion à profit pour condamner l’assassinat lâche et barbare des deux journalistes français à Kidal par des forces du mal.

ÉVITER LE PIÈGE DE LA PROVOCATION ET L’ACHAT DE CONSCIENCE

L’Alliance promet aussi de faire une campagne civilisée. A cet effet, le porte-parole a invité les militants à tout faire pour ne pas tomber dans le piège de la provocation. Me Demba Traoré ne s’est pas arrêté là, car l’avocat a profité de la tribune pour prôner la discipline et la tolérance. Il a lancé aussi un appel en direction des militants à ne pas participer à l’achat de conscience comme c’est le généralement le cas en de pareilles circonstances.

 

Source: Soir de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *