Oumar Ibrahima Touré, président de l’APM : « Il faut soutenir les actions du Président de la République et le Gouvernement »

On l’a rarement entendu sur les grandes questions de l’actualité, le Président du parti Alliance pour la République (APR) et aussi de l’Alliance pour le Mali (APM) sort de sa réserve et se prononce dans une entrevue à bâton rompu qu’il nous a accordé. Du report des élections communales et régionales à la situation au nord du Mali en passant par la visite du Président IBK à Paris tout a été abordé.

Oumar Ibrahim Touré president parti  alliance republique apr

Discret mais très actif sur la scène politique, le Président de l’APM (regroupement de 11 partis politiques noyau dur de la majorité présidentielle) Oumar Ibrahima Touré que beaucoup souhaitent entendre sur les questions d’actualité s’est laissé aller à cœur joie.

« Les conditions n’étaient pas réunies pour aller à des élections communales et régionales »

Sur le report des élections, l’homme politique affirme que toutes les conditions n’étaient pas réunies pour aller à de telles élections. Surtout que des nouveaux paramètres ce sont invités dans le processus changeant du coup la donne avec la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale signé en mai et juin dernier. Il fallait que le gouvernement dise le degré de mise en œuvre  de certains sujets importants notamment la question des refugiés,  et déplacés, la relecture de la loi électorale qui est une exigence de l’accord et d’autres dispositions importantes de l’accord. A ce titre, il a rappelé qu’on pouvait mettre en profit la période intérimaire que l’accord  donne pour régler toutes ces questions. Il y avait un contenu à mettre dans tout cela pense, le Président Touré. Il est vrai qu’il y a eu beaucoup de reports et cela décrédibilise. C’est pourquoi, la majorité présidentielle a décidé de demander au gouvernement un nouveau report mais aussi d’introduire à l’Assemblée Nationale une nouvelle loi pour proroger le mandat des maires. Selon le Président de l’APM, vu le contexte actuel du pays il, serait fastidieux de vouloir mettre des délégations spéciaux au niveau des communes et des régions. Quant aux prérogatives des maires, il pense qu’il est important que les uns et les autres comprennent que le Mali est un pays qui sort d’une crise, il ne peut pas fonctionner comme un pays normal. Il est formel que la nouvelle loi que son regroupement propose au gouvernement permettra d’encadrer cette question.

« Il faut soutenir le Président IBK »

Au sujet de la visite du Président de la République, il affirme que c’est historique. La France et le Mali entretiennent des relations privilégiées et multi séculaires. Cette visite est une suite logique de la mise en œuvre de l’accord de paix, a-t-il dit. Aussi, elle a permis de renforcer la coopération bilatérale entre nos deux pays. Oumar Touré soutient que pour qui connait le poids de la France sur la scène international saura qu’elle a les moyens de mobiliser la communauté internationale et les partenaires autour du Mali pour nous accompagner dans le processus de relance économique et de développement dans lequel nous sommes engagés. Cela a été fait d’ailleurs, car la conférence de l’Ocde a permis de mobiliser plus de 2 000 milliards de nos francs. Ce montant est exceptionnel pour accompagner notre pays dans les années à venir. A cela, il faut saluer le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta et le peuple français et les partenaires.

« La situation actuelle au nord est encourageante »

Parlant de la situation au nord du Mali, le Président Touré estime qu’aujourd’hui, il y a des avancées significatives et très encourageantes sur le terrain. Les groupes armés se sont rapprochés et font même des patrouilles mixtes. L’autorité de l’Etat se réaffirme progressivement dans la région de Kidal avec la réouverture des classes et l’identification des sites de cantonnement pour désarmer et réinsérer les anciens combattants. Cela est signal fort que le pire est derrière nous, a indiqué le politicien. L’accord est vraiment en œuvre pour le retour définitif de la paix. Il ajoute que dans le processus actuel de mise en œuvre de l’accord de paix, il est important que tous les Maliens se donnent la main et unis comme un seul homme derrière le Chef de l’Etat et le gouvernement. Il lance un appel à la majorité présidentielle d’être plus vigilante et surtout soutenir les actions du Président de la République, car il s’est dit convaincu qu’on est dans un processus irréversible.

« L’APR a des grandes ambitions »

A propose de l’Etat de santé du parti  APR, le Président affirme qu’il se porte très bien et que des nouvelles adhésions sont enregistrées  permanemment. Le parti présentera des listes sur l’ensemble du territoire national aux prochaines élections communales. Ce jeune parti, conclut le Président Oumar Ibrahima Touré a des grandes ambitions, c’est pourquoi, il va briguer le premier rôle dans plusieurs régions notamment, le District de Bamako, Mopti, Ségou et Tombouctou.

Harber MAIGA

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct