Ordre des architectes du Mali : L’élection du nouveau bureau prévue pour le 24 octobre prochain

La salle de conférence du conseil national du patronat du Mali a servi de cadre le weeked dernier, la tenue de l’Assemblée générale élective de l’Ordre des Architectes du Mali. Les points s’inscris a l’ordre du jour sont notamment la présentation du bilan du bureau sortant, le contrôle des mandats et enfin l’élection du nouveau bureau. Les travaux étaient présidés par Issiaka Tembely, président sortant de l’ordre des architectes du Mali.

conseil national du patronat mali siege

A l’ouverture des travaux de ladite Assemblée générale élective,  le président sortant IssiakaTembely  a déclaré que cette rencontre se tient dans un contexte particulier. En effet, comment ne pas être interpellés, en tant que professionnels,  face à l’effondrement d’un immeuble en plein ACI2000 le 16 septembre 2015 au soir, surtout  avec mort d’hommes à déploré le président sortant.

En guise de compensation de cette douleur,  le président Tembely, a demandé à l’assemblée générale d’observer une minute de silence en la mémoire des victimes de l’effondrement de l’immeuble à l’ACI2000, ainsi qu’aux victimes de la bousculade à Mina à la Mecque. Il a ensuite présenté ces sincères remerciements à ses collègues pour leur soutien au cours  de ce mandat. Ces assises,  en n’en point douter poseront, la problématique de la responsabilité fondamentale du pouvoir politique quant  à la définition des moyens de contrôler et la sécurité des chantiers, des ouvrages.

Il importe, selon le président sortant, que l’Etat délègue une partie de ses attributions aux Ordres nationaux en les impliquant davantage et en les impliquant dans le suivi/respect des normes/standard de construction. Pour ce faire, il a lancé un cri de cœur à l’endroit de ces confrères. Selon lui, il est temps pour chacun et chacune de s’assumer, de jouer sa partition dans le strict respect de son rôle et de sa responsabilité.

Il a par ailleurs,  déclaré qu’il faut donner un souffle nouveau à la politique de ville pour la rendre plus sûre, plus solidaire, plus douce et écologique. Il a aussi rappelé  que la création architecturale doit respecter le patrimoine national et être à la hauteur de l’ambition et dans la modernité. Car selon lui, le suivi des travaux est  d’intérêt public et doit sauvegarder la sécurité  et la vie de chaque citoyen,  permettre l’épanouissement de tous, dans un cadre de vie conviviale.

Il était prévu de mettre en place  un nouveau bureau.  Mais  à cause de l’absence  de plusieurs membres de l’Ordre des architectes,cette  élection  a été  reportée au 24 octobre  2015.

D. Konta

Source: Le Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *