Opérations de maintien de la paix: Une force sénégalaise de réaction rapide bientôt déployée au centre du Mali

Le nouveau secrétaire adjoint des Nations Unies, chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre La Croix, a animé, hier, à l’hôtel Salam, une conférence de presse. L’objectif était d’expliquer les missions à lui assignées dans le cadre de la stabilisation du Mali.

 soldat militaire arme senegalaise

société malienne, à savoir le président de la République, l’opposition dans toute sa composante, les parties signataires. C’est pour faire le point des conclusions de ces échanges qu’il s’est entretenu, hier,  avec la presse, en compagnie du représentant du  Chef de la Minusma. Dans son intervention,  Jean-Pierre La Croix a indiqué que cette visite au Mali constitue une première depuis sa prise de fonction. Ainsi, il a salué les autorités maliennes  pour l’accueil qui lui a été réservé.

Partant, il a noté que l’objectif de cette visite en Afrique, particulièrement au Mali,   est d’examiner  avec les autorités maliennes l’évolution de la situation politique et sécuritaire, la dimension régionale, recueillir les vues  ainsi que les prochaines étapes. Selon lui, l’objectif de la mission onusienne  est d’aider le Mali à retrouver la paix et la stabilité. Partant, il dira que cette visite intervient   d’une part, dans le contexte du renouvellement prochain du mandat de  la Minusma, et d’autre part, par la  situation au Mali marquée par la persistance des défis sécuritaires au Nord et au Centre du Mali et sur le plan politique par la mise en œuvre de l’Accord  de paix.

Il n’a pas manqué de saluer la mise en place des autorités intérimaires, la tenue de la conférence d’entente nationale. Par ailleurs, il a fait savoir qu’au regard  de la situation sécuritaire, il a été question du renforcement des capacités de la Minusma. « Le mandat actuel  est robuste, mais il y a des manques en matière de capacités malgré les efforts consentis. Nous avons bon  espoir que prochainement, le mandat sera plus robuste pour mieux  répondre aux défis  pour le bonheur de la population », a-t-il déclaré.

Avant de préciser qu’il  compte particulièrement sur le soutien d’un certain nombre de pays pour stabiliser le Mali. A l’en croire, une force de réaction rapide sera déployée  par le Sénégal prochainement dans le centre du Mali. Et d’ajouter qu’il y a aura  une  évolution de méthode  et la mise en place des moyens technologiques pour être plus présent dans  les zones de déploiement.

Boubacar SIDIBE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *