ODEM en CVI: le message de la paix et de l’union sacrée

La section VI du Parti Convergence pour le développement du Mali (CODEM) a fait sa rentrée politique, le samedi dernier, à la Cité des enfants. Tenue sous le thème : ‘’le rôle des leaders politiques dans la consolidation et la stabilisation de la paix au Mali’’, le rendez-vous politique a enregistré la présence de nombreuses personnalités de la commune VI du district de Bamako.

CODEM HOUSSEYNI AMION GUINDO

Le samedi après-midi, les militants et sympathisants de la CODEM en commune VI du district de Bamako ont pris d’assaut la grande salle de la Cité des enfants à l’occasion de la rentrée politique de leur section. Ainsi, les jeunes, les femmes, des personnes âgées et surtout plusieurs chefs de quartier de la commune (8/10) étaient présents à ce meeting politique pour marquer leur attachement à la paix au Mali.
La délégation du bureau politique national CODEM, conduite par l’ancien ministre David SAGARA, comprenait Hamidou TOURE, du mouvement des jeunes du parti. Aussi, le maire de Djalakorodji, Oumar GUINDO, est venu apporter son soutien et sa solidarité à la section VI CODEM du district de Bamako. Comme il fallait s’y attendre, les artistes étaient aussi au rendez-vous pour agrémenter la rencontre.
Tour à tour, le président des jeunes, Moussa GUINDO, la présidente des femmes, Mme TALL Philomène DEMBELE, dite Fifi, le coordinateur CODEM de la commune VI, Aboubacar KEITA, se sont tous réjouis de la mobilisation des militants pour cette activité politique de leur parti. Chacun à sa façon a invité les uns et les autres à la cohésion et à l’union sacrée au sein du parti de la quenouille. Ils ont invité les militants et sympathisants à se tenir prêts pour suivre les orientations du bureau politique national de leur parti, la CODEM.
Au nom de l’ensemble des militants et sympathisants et du président du parti, Housseiny Amion GUINDO, le chef de la délégation du bureau politique national, David SAGARA, a particulièrement salué les chefs de quartier qui ont effectué massivement le déplacement pour venir écouter la CODEM. L’ancien ministre de la Décentralisation, puis de l’Environnement a félicité les organisateurs de la rencontre pour la mobilisation réussie. Il a rappelé à l’intention des chefs de quartier les deux choses qui l’ont marqué au moment de son passage au ministère de la Décentralisation : la remise officielle de certificats aux chefs de quartier à Sikasso. L’autre fait marquant, selon le chef de la délégation, l’octroi de terres aux femmes dans la zone Office du Niger.
Au plan politique, David SAGARA a invité les militants et sympathisants de la CODEM, en commune VI du district, de maintenir les rangs serrés et se tenir prêts pour les futures batailles électorales.
Notons que la CODEM est la deuxième force politique du district de Bamako. En effet, à l’exception du RPM, la CODEM est le seul parti à avoir 2 députés dans le district de Bamako à l’issue des législatives dernières.
Hier considérée comme un parti de la brousse (campagne), elle est en train de s’étendre à tout le Mali, y compris les centres urbains, notamment Bamako. «Grâce au dynamisme des responsables, militants et sympathisants de la CODEM, nous marchons, la tête haute ici à Bamako », aime dire le président du Parti Housseyni Amion GUINDO, alias Poulo.

Par Hamidou TOGO

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *