Observation du second tour des législatives : L’UE donne une mention Très bien aux opérations

Le Chef de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE), Louis Michel, a présenté le contenu de son dernier rapport  à la presse, le 16 décembre dernier à l’hôtel Radisson. Les observateurs de l’UE y saluent la bonne tenue des législatives, tout en dénonçant la faible affluence des électeurs lors de ce second tour.

 

 LOUIS MICHEL OBSERVATAIRE ELECTION MALIENNE UNION EUROPEENNE NATIONS UNIS RESULTAT

Cependant, pour le diplomate belge, cette faible participation ne peut pas remettre en cause la légitimité des nouveaux élus car celle-ci n’est n’est pas liée au taux de participation.

Concernant le déroulement du scrutin, les observateurs de la MOE-UE ont évalué positivement, avec les qualificatifs «très bien» et «bien», les opérations de vote à hauteur de 98% des 705 bureaux de vote observés. Il ressort du rapport que, suite aux résultats définitifs du premier tour proclamés par la Cour constitutionnelle, 20 députés de 10 circonscriptions ont été élus et 254 candidats sont restés en lice pour le second tour.

«Ils étaient répartis sur 90 listes d’indépendants et de 23 partis politiques. Le scrutin a concerné 45 circonscriptions et 5.951.839 électeurs, soit 90,65% du total de ceux ayant droit au vote qui étaient appelés aux urnes», a déclaré Louis Michel. Avant d’ajouter que, suite aux résultats définitifs du premier tour, deux femmes ont été élues et que 22, représentant 8,66% des candidats et 36,5% qui ont été membres des équipes des bureaux de vote.

Les observateurs de l’UE ont regretté vivement le fait que la législation en vigueur n’impose à la Cour constitutionnelle ni clarification, ni justification, ni même communication quant aux critères qui ont présidé au traitement des procès verbaux (PV). Pour Louis Michel, il eut été opportun que la Cour pallie volontairement aux carences de la loi, en assurant la transparence de son mode opératoire et en publiant notamment les résultats définitifs bureau de vote par bureau de vote.

 

 

Pour rappel, la MOE UE était dirigée par Louis Michel, membre du Parlement européen. 80 observateurs, ressortissants de 20 des 28 Etats membres du Parlement de l’UE, ont été déployés dans notre pays, dans le but d’évaluer le processus électoral au regard des lois de la République du Mali ainsi que des normes internationales pour les élections démocratiques.

 

 

Le jour du scrutin, les observateurs de la MOE UE ont visité 705 bureaux de vote sur 16 579 (soit 4,25%), dans cinq des huit régions du pays, afin d’y observer les opérations de vote et de décompte des voix.

 

 

Youssouf Diallo

SOURCE: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *