Nouvelles dates pour les élections législatives de 2018 : Les scrutins se tiendront les 25 novembre et 16 décembre prochains

Le cadre de concertation entre le Ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation et les Partis politiques s’est réuni hier jeudi 13 septembre 2018 dans la salle de conférence dudit département sous la présidence de Mohamed Ag Erlaf, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation.

L’information qu’on peut retenir à la fin de la rencontre entre le ministre et les hommes politiques est qu’il y a un rapport léger de la tenue de l’élection législative de 2018. Ainsi, le premier tour à prévu pour le 28 octobre est retourné le 25 novembre 2018. Et le deuxième tour qui devrait avoir lieu le 18 novembre 2018 est prévu pour le 16 décembre 2018. La nouvelle date de limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 11 octobre 2018. La campagne La date de validation des candidatures par la Cour Constitutionnelle du Mali est prévue pour le 25 octobre prochain. Selon le ministre Mohamed Ag Erlaf, le collège électoral sera convoqué ce vendredi 14 septembre 2018 par le conseil des ministres. Par ailleurs, l’Union pour la République et la démocratie (URD),

On se souvient que le Conseil des ministres du mardi 28 août 2018 convoquait le collège électoral du dimanche 28 octobre 2018, sur toute l’étendue du territoire national, sur la mise en œuvre de l’élection des députés à l’Assemblée nationale. «La campagne électorale, à l’occasion de la première tournée, est ouverte le samedi 06 octobre 2018 à zéro heure et ferme le vendredi 26 octobre 2018 à minuit. Un second tour aura lieu le 18 novembre 2018 dans les circonscriptions où aucun candidat ou liste de candidats n’a obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour. La campagne électorale à l’occasion du deuxième tour est le lendemain de la proclamation des résultats définitifs du premier tour et le vendredi 16 novembre 2018 à minuit », Soulignait le communiqué du conseil des ministres d’hier.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *