Nation : Le mouvement Diamana Denw Ka Lagnini exige la démission d’IBK:

Pour offrir une nouvelle tribune au peuple, un nouveau mouvement vient de naître avec des objectifs robustes et des ambitions fortes pour un renouveau du Mali.


Le mouvement « Diamana Denw Ka Lagnini » a procédé au lancement de ses activités le samedi 26 octobre 2019 en face du palais de la culture Amadou H. Ba. La cérémonie a été présidée par son président, Oumar Barrou Diallo en présence de plusieurs autres personnalités et des membres du mouvement.
L’objectif du mouvement est de donner un nouveau souffle au peuple malien afin d’exprimer largement son point de vue et faire son choix de dirigeant adéquat et capable de résoudre les problèmes auxquels le peuple est confronté.
Le président du mouvement a pris point par point les différents secteurs d’activités pour faire l’état des problèmes qui sont les lots du peuple malien. Pour lui, depuis l’élection de l’actuel président au pouvoir, il y a six ans, les scandales n’ont cessé de se succéder : la corruption généralisée, le népotisme, l’éducation à genoux, la santé dégradée, l’insécurité généralisée, la grève dans tous les secteurs d’activités, l’économie à plat, grand banditisme déguisé en différents conflits, tuerie barbare, arrestation arbitraire, abus de pouvoir, prorogation illégal des mandats des élus, tentative de force de révision constitutionnelle, grogne sociale sur toute l’étendue du territoire, augmentation incontrôlée du train de vie de l’Etat…pour toutes ses raison, le mouvement exige la démission pure et simple du président IBK.


Passant en revue les problèmes épineux du pays, le président affirme qu’ils ont pris des bandits et des terroristes pour le qualifier de conflits intercommunautaires « ils ont un pouvoir alimentaire avec le régime » a-t-il martelé.
Le président du mouvement tire sur la sonnette d’alarme et affirme que seul sous IBK que Mali est un pays sans but ni foi contrairement à la devise du Mali un peuple, un but, une foi. « Nous avons la proposition concrète pour un autre modèle de citoyen malien honnête, patriotes et disciplinés ; un autre Mali qui met l’accent sur le seul intérêt collectif ; un autre Mali avec toutes ses valeurs ancestrales ; un autre Mali qui trouve sa place internationale », a-t-il conclu.
Boncane Maiga

Source:Le Point du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *