Mouvement citoyen : Le PDES et Bittar à couteaux tirés

ATT continue de diviser au sein de sa propre famille politique. Jamille Bittar vient de créer sa nouvelle formation et se réclame de l’ancien président, exilé au Sénégal.

jeamille bittar union mouvement alliance umam mali

A moins d’un an des présidentielles, Bittar a fait sensation. Il a mis sur place le MC-ATT. Un son qui annonce les couleurs et enterre l’UMAM qui l’avait porté aux présidentielles de 2013. Le fils prodige de San est allé jusqu’à exiger le retour d’ATT de son exil dakarois. Pied-de-nez au PDES qui reste serein et n’a pas réagi à ce qui est considéré comme une mascarade.

Dans la foulée du départ d’Amadou Koita pour la majorité, ses anciens camarades du Parti pour développement économique et social ont réitéré leur fidélité à l’opposition. Nouhoum Togo, ancien cadre du ministère de la défense sous ATT avait démenti toute allégation d’une arrivée à la CMP. Niant les assertions faites par certains médias voyant le PDES aller avec le pouvoir d’IBK, le temps a fini par lui donner raison. Le gouvernement d’Abdoulaye Idrissa Maiga n’a aucun membre de l’opposition en son sein.

Voir donc le PDG de Bittar Transport créer une formation politique à une année des présidentielles n’est autre qu’un prétexte afin de se porter candidat. Si au niveau du PDES plusieurs cadres estiment que ” c’est le temps qui décidera du retour d’ATT“, il est clair que la bataille sera rude en 2018. Au-delà, le MC-ATT devra se prononcer sur son positionnement politique. Car tout rapprochement avec la CMP signifierait que le cheval blanc de San pourrait rallier IBK afin de se relancer sur pas mal de fronts économiques en cas de victoire de celui-ci. Une arrivée à l’opposition pourrait conduire à une cohabitation compliquée avec le PDES.

De tout ce qui précède, une chose reste claire : ATT fait partie de la solution de la crise malienne et sa présence ne pourra que renforcer la réconciliation tant recherchée par les Maliens pour aller de l’avant.

Par Le Point

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *