Me MOUNTAGA TALL LORS DE LA PRESENTATION DE VŒUX A LA PRESSE : « Je suis au courant des adhésions massives mais pas des départs massifs »

Interrogé sur le départ massif de certains membres de son parti, Me Mountaga Tall est ferme la dessus « je ne suis au courant d’aucun départ mais par contre, je suis au courant des adhésions massives. C’était le 29 janvier 2015 à la Maison de la Presse à la faveur de la présentation de vœu à la presse du parti.

maitre mountaga tall ministre enseignement superieur recherche scientifique cnid fasso

Cette traditionnelle présentation de vœux à la presse du Congrès National d’Initiative Démocratique CNID- Faso Yiriwa Ton, 4ème force politique du Mali s’est tenue dans une ambiance sereine. En effet, elle a regroupé plusieurs cadres de son parti et d’une pléiade de journalistes venus pour la circonstance.

Me Tall est conscient du rôle combien important que joue la presse dans la consolidation de la démocratie et de la paix dans notre pays et a réitéré le soutien du parti à toutes les politiques et initiatives tendant à améliorer les conditions de vie et de travail des hommes et femmes de presse et à renforcer la liberté de la presse. C’est pourquoi, le président regrette la chute du Mali de la 99ème à la 122ème place  à l’édition de 2014 du classement mondial de la liberté de  presse de Reporters Sans Frontière avant de réaffirmer son attachement à la dépénalisation des délits de presse.

Parlant de Charlie Hebdo, la position du parti est distincte : « nous condamnons sans équivoque la violence et la terreur … nous saluons la participation du président de la République à la grande marche contre le terrorisme de Paris…Mais de la même manière, nous condamnons les caricatures de notre Prophète psl, car la liberté de la presse doit rimer avec la responsabilité et le respect de l’autre.

Sur les questions relatives au processus de paix, de l’avion de commandement et des équipements militaires, et les prochaines élections,  l’hôte du jour  dira que certains de nos compatriotes ont confondu la position du Mali avec le projet d’accord élaboré par la médiation. Aussi, personne, dira t il ne peut contester la nécessité d’équiper nos forces de défense et de sécurité. De même,  la volonté d’acquérir un avion de commandement ne peut être en soi condamnable. Le parti pour sa part se tient prêt pour les élections communales avec comme ambition d’améliorer ses résultats et sa place sur l’échiquier politique national.

Siaka Doumbia

Source: La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.