Mohamed Lamine Baby du mouvement «IBK, UNE CHANCE A SAISIR» : «02 ans à la tête d’un pays qui vient de loin, ce n’est pas facile ! »

«Très satisfaisant ! ». C’est le jugement que fait le mouvement « IBK, une chance à saisir » du bilan des deux ans du président de la République. Pour M. Mohamed Lamine Baby coordinateur national du dit mouvement, il n’est pas du tout facile de faire mieux que ça en 2 ans à la tête d’un pays qui vient de loin.

IBK ibrahim boubacar keita rpm

C’était à la faveur d’un meeting qui a marqué la célébration  des deux ans du président IBK à Koulouba. Ce meeting avait aussi pour objectif, a souligné Mme Kadiatou Doumbia, de réitérer  le soutien  du mouvement  aux actions du président IBK. Mme Kadiatou Doumbia est la présidente du mouvement « IBK, une chance à saisir » créé depuis  2011 et regroupant plusieurs associations de jeunes.

Lors de ce meeting qui  s’est tenu le samedi dernier au CICB, le mouvement, par la voix des différents intervenants (dont des témoignages), s’est dit  très satisfait du  bilan d’IBK  en 2 ans.  La première satisfaction,  se félicite-t-on, est  la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale : « IBK et son gouvernement ont assumé  leur responsabilité en réussissant la signature de l’accord, cet acte est précieux », a martelé un intervenant.

Pour d’autres, le bilan est satisfaisant au regard des nombreux chantiers  et projets initiés par le président IBK. Pour eux l’émergence  économique  est  déjà en marche. Et, dit-on, le président IBK mérite d’être félicité pour la réussite de tous ces coups.

Djibi Karim

=================================

Encadré

Mieux que la CMP

Si les  67 partis membres de la convention de la majorité  présidentielle (CMP) n’ont pas pu réussir le pari de la mobilisation  pour  célébrer les  2 ans de gouvernance  d’IBK, les militants du mouvement « IBK, une chance à saisir » n’ont par contre manqué le rendez-vous. On ne voyait pas de chaises vides dans la salle 1000 places du CCIB, contrairement à celle de la CMP qui s’est tenue au même lieu.

Concernant la cérémonie  de la CMP, il nous revient   que la mobilisation n’a pas été à la hauteur pour cause d’un manque de communication, voire de compréhension  entre les responsables. La cérémonie s’est tenue dans la matinée, se justifie-t-on à la CMP,  alors qu’elle  était  annoncée aux militants pour l’après-midi.

Vu sous ce prisme le problème ne saurait être que d’ordre  organisationnel.  Et pourtant  l’organisation c’est d’abord le sommet.  Et aucune  thèse ne pourra autrement  convaincre  sur les faits.

Source: La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *