Mohamed Aly Bathily (candidat): « L’argent ne fait pas les élections au Mali »

Au Mali, il reste deux mois et demi avant la présidentielle, et la campagne bat déjà son plein. Dimanche dernier, le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, a été investi candidat par une large coalition de près de 70 partis.

IBK affrontera de nombreux adversaires, parmi lesquels son ancien garde des Sceaux, Mohamed Aly Bathily. Pourquoi cet avocat a-t-il franchi le Rubicon ? De passage à Paris, maître Bathily répond aux questions de RFI.

RFI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *