Moctar Ouane à la Primature: le challenge de l’efficacité

Le nouveau Premier ministre, Moctar OUANE a pris contact avec les membres de son cabinet ainsi que les services rattachés. Conscient de l’ampleur des défis à relever, le Chef du futur gouvernement restreint joue la carte de la détermination et de la conviction. Confiant en les compétences des hommes et des femmes qui font de la mission du Premier ministre une réussite dans l’intérêt supérieur du peuple malien qui aspire de toutes ses forces à une nouvelle gouvernance, à un nouveau Mali où il sera possible de rêver et de réaliser ses rêves. Le ‘’Mali kura’’, comme on le dit.

 

Moins de 24 heures après sa nomination, le Premier ministre de la Transition, Moctar OUANE a tenu à recevoir ses collaborateurs ce lundi 28 septembre 2020 dans les locaux de la Primature, à la Cité administrative.
Nommé en effet par le Président de la Transition par Décret N°2020/0068/P-T du 27 septembre 2020, le tout nouveau chef du gouvernement a salué la grande qualité, la diversité ainsi que les compétences des hommes et des femmes qui au quotidien, accompagnent le Premier ministre.
C’est sur leur engagement franc et total à ses côtés qu’il compte pour mener à bien la lourde tâche de redresser le pays, en synergie avec tous les autres segments de l’État et en conformité avec les règles et les principes qui prévalent.
Il s’est dit heureux de l’accueil chaleureux et convivial qui lui a été réservé. Il a souhaité consolider l’état d’esprit qu’il a trouvé sur place, fondé sur l’esprit de famille, la solidarité et le don de soi.
Détermination et conviction ont été les maîtres-mots qui sont constamment revenus dans le propos du Premier ministre. Deux attitudes indispensables selon lui, pour réussir une mission qui ne sera pas de tout repos.
Après un tour de table qui a permis aux uns et aux autres de se présenter, la cérémonie s’est achevée sur une note d’espoir et une prière collective pour la Paix et la Stabilité au Mali.
Parmi ses missions prioritaires, mener une réflexion profonde sur les tares de nos processus électoraux, et ce, à l’effet de nous doter de bons textes ; continuer à livrer aux forces terroristes et au crime organisé une guerre sans merci ; faire de la bonne gestion de nos ressources, de nos maigres ressources une obligation ; faire que l’impunité zéro soit la norme en matière de corruption ; transférer au juge tous les dossiers d’enquêtes réalisées par nos structures de vérifications ; la mise en place, dans les prochains jours d’un Comité chargé de la mise en œuvre des importantes recommandations du Dialogue National Inclusif (DNI) ; gérer, avec l’efficacité maximale la pandémie COVID-19.
Titulaire d’une Licence de Droit public, suivie d’une Maîtrise en Relations internationales & Administration publique obtenues à l’Université de Dakar en 1982, M. Moctar OUANE poursuivra ses études 10 ans plus tard à l’École Nationale d’Administration (ENA) de Paris.
De 1995 à 2002, il est nommé Ambassadeur et Représentant permanent de la Mission permanente du Mali auprès des Nations Unies – New York.
En 2004, il est appelé à assumer les fonctions de ministre des Affaires étrangères durant 7 années entre deux mandats du président Amadou Toumani TOURE.
Précédemment conseiller diplomatique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) de 2014 à 2016, à ce jour. À 64 ans, Moctar OUANE est depuis délégué général à la Paix et à la sécurité auprès de l’UEMOA.
Le nouveau Premier ministre est un technocrate hors pair de la diplomatie et des relations internationales notamment pour les questions paix et de sécurité.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *