Mme Sy Kadiatou Sow, présidente de l’Adéma-Association : «Aucune solution durable ne saurait être trouvée sans une large concertation…»

À l’occasion de son 28e anniversaire, l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma-association) a tenu sa 6ème assemblée générale le samedi 27 octobre au Centre Djoliba. L’objectif était de passer en revue les activités réalisées au cours de la période allant de juin 2016 à septembre 2018 et de formaliser les nouvelles adhésions.

La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme Sy Kadiatou Sow, présidente de l’association. À ses côtés, plusieurs membres du mouvement démocratique avaient pris place. Lesquels ont apporté des témoignages sur les différentes luttes menées par les démocrates pour la sauvegarde des acquis de la démocratie et la défense des valeurs républicaines.

Dans son discours, Mme Sy Kadiatou Sow a fait un long exposé sur la situation actuelle du pays. Selon elle, le constat fait lors de la dernière assemblée générale de 2016 reste d’actualité. «La situation s’est même dégradée. Nous faisons face à une crise multidimensionnelle. À la crise sécuritaire, s’est ajoutée une crise postélectorale et sociale», a-t-elle déclaré.

Pour Mme Sy, aucune solution durable ne saurait être trouvée sans une large concertation de toutes les composantes de la société malienne. «Nous n’avons cessé, à travers des déclarations, des ateliers, des conférences-débats et conférences de presse, d’affirmer que les Maliens doivent eux-mêmes d’abord réfléchir aux stratégies de sortie de crise et s’accorder sur les modalités de mise en œuvre des résolutions prises par la communauté nationale avant de compter et d’attendre une feuille de route conçue par l’extérieur», a-t-elle martelé.

En effet, les activités de l’alliance, durant la période de septembre 2016 à septembre 2018, s’inscrivent dans son objectif global qui est «la sauvegarde des libertés publiques fondamentales, la consolidation d’une société démocratique et pluraliste».

Durant cette période, elle a conduit et tenu des conférences-débats, des conférences de presse, fait des déclarations, organisé des rencontres d’échanges, et a participé à des événements et manifestations de rue tels que les marches et meeting.

«Le combat est loin d’être terminé et le chemin reste encore long et difficile. Mais avons-nous d’autre choix que de dresser la tête, bander les muscles, se triturer les méninges pour mener et gagner ce combat», a-t-elle souligné.

Connue sous le nom «Adéma-association», l’alliance pour la démocratie au Mali est née officiellement le 24 octobre 1990. Elle a eu 28 ans le 24 octobre 2018. Elle est le fruit de la longue et courageuse lutte des patriotes maliens organisés au sein de partis clandestins œuvrant aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Mali.

Assan TRAORE/ Stagiaire

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *