Mise en place de la section RPM de GAO :Un fiasco total

Bureau National union jeunes rpm siegeLa conférence de la section RPM de Gao tenue les 12 et 13 mars 2016 dans la salle de conférence du Conseil Régional de Gao sous la supervision du Ministre Abdramane Sylla n’a pas pu aboutir à la mise en place d’un bureau. Un fiasco total !

Cette conférence fait suite à celle avortée les 16 et 17 août 2015, supervisée par le même Abdramane Sylla, qui n’avait pas pu départager les deux prétendants au poste de Secrétaire Général de la section RPM, Aguissa Seydou Touré et Abdrahamane Diakité. A l’issue de cette session avortée, il a été enregistré la démission du bureau de la section et la mise en place d’une commission composée du Secrétaire général sortant M. Aguissa Seydou Touré et des quatre secrétaires généraux des sous sections non litigieuses, Anchawadj, Tilemsi, N’Tillit et Soni Ali Ber pour gérer les affaires courantes de la Section RPM de Gao.
Après plusieurs reports et devant la situation de vive tension, le superviseur en chef s’est lui-même fourvoyé, accusé à tort ou à raison de rouler pour le camp Malick Alhousseyni/ Abdramane Diakité, soutenu par un membre du BPN/RPM tapis à Bamako. Il a cru bon de suspendre les travaux de la conférence et de proclamer la dissolution de toutes les structures du parti dans le cercle de Gao. En avait-il le pouvoir ?
Aucun bureau de Section n’a été mis en place le 13 mars a fortiori, que le sieur Abdramane Diakité en soit le Secrétaire général. Le rapport du superviseur fait foi. Le fameux bureau dont Abdramane Diakité, soutenu par Malick Alhousseyni, se glorifie a été mis en place après la clôture officielle des travaux de la conférence et le départ des superviseurs du BPN/RPM.
Dily Kane

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *