Minusma : après le départ de Mara ‘’l’emmerdeur’’……des félicitations pour son successeur Modibo

L’Officier en charge de la Minusma M. David Gressly adresse ses félicitations chaleureuses au Premier ministre Modibo Kéita ainsi qu’aux membres du gouvernement nouvellement formé, peut-on lire dans un communiqué de presse de l’Organisation onusienne au Mali. Le fait parait naturel, mais à regarder de près, on se rend compte de tout le sens de ses chaleureuses félicitations.

moussa mara ancien premier ministre parti yelema

C’est normal pour toute organisation de cette nature de féliciter une nouvelle équipe gouvernementale, pourrait-on tenter de rétorquer. Mais c’est le contexte de ces chaleureuses félicitations qui parait différent.

En effet, selon des sources concordantes, parmi les raisons du départ du Premier ministre Moussa Mara, on parle beaucoup de la pression de la communauté internationale. On souligne que la France et la Minusma ne voulaient plus sentir le 2e Premier ministre de l’ère IBK.

La raison ? La témérité qui a amené l’homme à défier leur injonction de ne pas se rendre à Kidal le 17 mai 2014. L’orgueil patriotique a donc amené le Premier ministre d’alors Moussa Mara à se rendre dans la ville malienne de Kidal. La suite on l’a connait. Des centaines de morts les 17 et 24 mai 2014 dans les rues de Kidal.

Dès lors, Moussa Mara n’était plus en odeur de sainteté avec la communauté internationale notamment la France, ONU, Etats Unis etc.

Cette forte pression sur le N°1 malien a contraint celui-ci à se séparer de son charmant Premier ministre. Ce qui a été un baume au cœur de la Minusma et son officier M. Gressly ne pouvait que souhaiter plein succès au nouveau gouvernement et réitérer l’engagement de la famille des Nations Unies au Mali à soutenir entièrement la nouvelle équipe et le peuple malien à élever les fondations d’un Mali pacifique et prospère, conformément à son mandat en vertu de la résolution 2164 du Conseil de sécurité.

« La Minusma et toute la famille des Nations Unies continueront leur coopération active avec le gouvernement malien pour consolider les acquis déjà réalisés sur le chemin de la sortie de la crise et l’accompagner pour relever les défis que le Mali continue à affronter», a déclaré M. Gressly.

A. D.

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.