MINISTRE ET EX-OPPOSANT: Tiébile Dramé, arroseur arrosé et ministre de “la parole”

Le ministre malien des Affaires étrangères, ex-opposant et heureux d’être dans le gouvernement du Premier ministre Boubou Cissé n’a pas de chance. D’abord avec des membres du gouvernement qui trouvent qu’il fait trop de zèle, ensuite pas de chance avec ceux qui le considèrent désormais comme «adversaire».

Acte 1

Lors d’une réunion officielle, le ministre des Affaires étrangères, ex-opposant, (pour être plus précis, ex-porte-parole du chef de file de l’opposition malienne) prend la parole. Il invite le président de la République du Mali «IBK» à multiplier les voyages à l’extérieur pour soutenir son action, pour défendre le Mali.

Réplique suave d’un autre membre du gouvernement : «Mais pourtant quand vous étiez dans l’opposition, vous trouviez que le président voyageait trop non ?». L’arroseur arrosé, a murmuré un autre ministre.

Acte 2

Dimanche 29 octobre. A Kidal, ville du nord du Mali, le congrès du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), composante de la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) se déroule. Dans la salle, le téléphone d’un responsable sonne. Le nom du ministre malien des Affaires étrangères apparaît. C’est bien lui. On reconnaît sa voix. Et de la voix, on devine la gestuelle. M. Tiébilé Dramé qui venait de distribuer à tour de bras une vidéo dans laquelle il affirmait notamment que la ville de Kidal lui manquait (opération de charme), déclare à son interlocuteur :
– (…) Tout le monde a réagi à ma vidéo sur Kidal, sauf toi.

Son interlocuteur n’est vraiment pas intéressé par la question et lui propose de venir assister à la réunion de Kidal, si vraiment la ville lui manquait.
Monsieur le Ministre répond qu’il est hors du Mali. Le membre du HCUA, un brin taquin, un brin coquin, lui dit que la date de clôture du congrès peut être repoussée pour lui permettre de venir assister aux assises.

Une fois la communication terminée, le responsable du HCUA, les lunettes cachées derrière des lunettes fumées, a confié à haute voix : «Il nous critique en pu- blic et en privée il veut faire la paix. Tiébilé Dramé est ministre de la parole. Pas de l’action».

Source: La Lettre Confidentielle du Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *