Ministère du Commerce et de l’Industrie : 20 personnes décorées de la médaille du mérite national et de Chevalier de l’Ordre national

C’est dans une salle de conférences du ministère du Commerce et de l’Industrie prise d’assaut par une foule de fonctionnaires en liesse que le ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdel Karim Konaté, a remis, au nom du Président de la République, 20 médailles à des agents de son département qui se sont illustrés par le travail bien fait et une fidélité à la nation malienne, ces dernières années. Ces médailles sont réparties en deux catégories : la médaille du mérite national avec effigie abeille et celle de Chevalier de l’Ordre national du Mali. Parmi les récipiendaires figurent, entre autres, un chauffeur, un planton, des commerçants détaillants, des membres du Cabinet du ministre et des retraités dont la cheville ouvrière de la boîte, Mme Cissouma Aïda Koné, l’infatigable Secrétaire général qui a fait valoir, le 31 décembre 2014, ses droits à la retraite  et le Chargé de Communication, Oumar Amar Haïdara. Avant la cérémonie de remise proprement dite, le Grand Chancelier de l’Ordre national, le colonel à la retraite, Djingaraye Touré, a pris la parole pour expliquer le sens des Ordres nationaux, les dignités et les grades des médailles décernées chaque année.

Abdel Karim Konate ministre commerce biographie cv

En expliquant le processus du choix des récipiendaires, Djingaraye Touré a précisé qu’il y a trois niveaux de filtrage dans la désignation des heureux promus. Une première sélection faite par les départements ministériels, un second tri au niveau des Ordres nationaux et un dernier niveau de filtrage qui relève de la compétence discrétionnaire du président de la République et qui a la faculté d’enlever des noms, s’il le juge nécessaire, ou d’en ajouter. Parmi les personnes décorées on peut, entre autres, retenir aussi  Cheick Oumar Sacko, président du syndicat des commerçants détaillants,  le doyen Badou Soumounou, Fodé Danfaga, Ousmane Kéïta et Sékou Samaké.

Au nom des récipiendaires, le doyen Badou Soumounou a remercié SE Ibrahim Boubacar Kéïta. Avant d’ajouter qu’ils vont continuer à travailler pour prouver encore qu’ils méritent bien ces distinctions. Le porte-parole Soumounou a aussi eu un clin d’œil pour le ministre Konaté. «Nous remercions le ministre  Abdel Karim Konaté. Depuis qu’il est là, nous avons toujours passé de bons mois de carême avec des prix des denrées abordables. Il a montré toutes ses preuves. Il est parvenu à nous réunir. La loi portant protection du consommateur, adoptée en Conseil des ministres et qui est sur la table de l’Assemblée Nationale, est à son actif. Nous réclamions cette loi depuis 20 ans. C’est une loi dont nous saluons l’adoption. Elle va régler beaucoup de choses si elle est votée par les députés» a déclaré Badou Soumounou.

A son tour, le ministre Konaté n’a pas manqué de souligner toute sa satisfaction pour la décoration de certaines personnes comme Mme Cissouma Aïda Koné et le doyen Badou Soumounou.  Avant de souligner que le choix a été fait en toute objectivité.

 

Yaya Samaké  

 

source : 22 Septembre
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.