Meeting de l’APM: Mohamed Aly Bathily pourfend l’opposition

Le blocage de 140 milliards de F CFA des institutions de Bretton Woods était lié à l’action de certains hommes politiques, notamment l’opposition. Cette accusation a été renouvelée le samedi au Palais de la culture par Me Mohamed Aly Bathily, président des Associations pour le Mali (APM).

maitre avocat mohamed aly bathily ministre domaine etat affaires fonciere justicePour conforter sa position dans le gouvernement et son soutien au président de la République, le ministre Mohamed Aly Bathily a réuni les associations membres des APM pour un meeting de démonstration de force. Il s’agit de l’Union des victimes de spoliation foncière (UCDDDD), l’Association des chauffeurs de taxi victimes de l’opération taxi, Sabati-2012, etc.

Me Bathily après avoir salué ses militants pour cette démonstration de force, les a exhortés à la mobilisation et à se faire un devoir de soutenir les actions du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, après avoir largement contribué à son élection.

Comme d’habitude, le président de l’APM et tout nouveau ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières s’est attaqué à l’opposition, à laquelle il a attribué le désastre des 20 dernières années, ainsi que le blocage actuel des actions du président IBK et de son gouvernement. Mais, assurera-t-il, les amis d’IBK feront tout pour faire bouger les lignes et sortir le Mali de ce naufrage.

Pour soulager ses amis, victimes de spoliation foncière, il a dénoncé l’action de certains hommes politiques et services impliqués dans l’attribution des terres au Mali de façon anarchique tendant à spolier des citoyens de leurs terres ancestrales. Il a également touché à l’affaire d’achat de l’avion et d’armement.

Sur l’affaire entre notre pays et les institutions de Bretton Woods, le ministre a dit que ce blocage était l’œuvre de certains compatriotes, notamment l’opposition, qui auraient invité ces institutions à fermer le robinet dénonçant une gestion opaque. Selon lui, c’était plus de 140 milliards de F CFA qui étaient bloqués, suite à cette décision des partenaires financiers.

Cependant, le nouveau patron des Domaines de l’Etat a invité ses militants au changement à travers la constitution de groupe de défense comme en Europe pour défendre leurs intérêts et leurs droits et aussi pour une société civile forte capable d’influencer le courant des événements.

Une projection de film a permis de ramasser les actions de l’an I du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Il s’agit, entre autres, de la visite au Qatar du président IBK au tout début de son mandat, en Chine et dans plusieurs pays dans le but d’établir l’intégrité et l’économie effritées par la crise de 2012, soulignera Me Bathily.

Il faut ajouter le projet de 24 000 logements négociés avec la Chine, la réhabilitation de l’Usine de thé de Farako, des routes et ponts, etc.

Ousmane Daou

source :  L’Indicateur du Renouveau
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.