Meeting d’appel à la candidature d’IBK : AJA, An Ko Issa Guindo et Benko Issa dans la logique du « Tako Kélé »

En meeting d’appel à la candidature pour un second mandat du Président sortant Ibrahim Boubacar Kéita, l’Association Jeunesse Alternance, An Ko Issa Guindo et Benko Issa ont mobilisé pour donner « la victoire dès le premier tour, au soir du 29 juillet 2018, à 20 heures » à leur leader IBK.

Le Pavillon des Sport de Bamako a refusé du monde ce vendredi 11 mai 2018 dans l’après-midi.

Autour du président de l’AJA, Hamady Sangaré et  de Issa Guindo, président des Clubs des Amis d’Issa Guindo et de l’Association Benko Issa, soutenus par les honorables Mamadou Diarrassouba, Moussa Timbiné, Jacqueline Togo, mais aussi des associations de soutien au Chef de l’Etat, du monde malgré un soleil de plomb.

Objectif : soutenir l’appel à la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéita pour les élections présidentielles du 29 juillet 2018.

Tout le palais est pavoisé entre autres de banderoles sur lesquelles l’on pouvait lire : « AJA soutient les actions du Président Ibrahim Boubacar Kéita », « Oui, IBK pour un 2ème mandat », « IBK An Bè Biko », « Le Club des Amis de Sidiki N’Fa Konaté Kawale Ani Sabali soutient IBK », …

Après l’hymne national suivi des mots de bienvenue du représentant du Maire de la Commune IV, place a été faite au président des Clubs des Amis Issa Guindo et de l’Association Benko Issa, qui a avant tout harangué la foule restée au moins deux minutes sous la harangue : « IBK An Bi Ko ».

Selon Issa Guindo, ce meeting de soutien à IBK s’explique par son bilan qui n’occulte pas la vérité, particulièrement la réforme militaire (traitement de l’armée) qui suscite la quiétude,  la politique agricole avec la subvention des intrants agricoles, l’augmentation des salaires et la croissance économique qui hisse le Mali à la troisième place au niveau sous-régional.

« IBK a un bilan positif, naturellement on ne peut pas tout faire en cinq ans. Raison pour laquelle il doit être le candidat pour la continuité », a déclaré Issa Guindo, avant de marteler : « On ne projette qu’un coup chaos au premier tour, un deuxième tour n’est même pas envisageable ».

Selon ses explications, les trois associations ont fédéré leur force pour soutenir la candidature d’IBK, leur seul leader, candidat, et lui promettent de lui donner la victoire dès le premier tour, au soir du 29 juillet 2018 à 20 heures.

« Nous ne sommes plus dans la question de ‘’si IBK sera candidat ou pas ?’’. Nous avons dépassé cette étape, nous somme dans la logique de la victoire chaos, dès le premier tour ».

Prenant la parole, le président de l’AJA, Hamady Sangaré dira que ce meeting est une rencontre de tous les militants et sympathisants pour jauger les forces de mobilisation en vue des échéances futures, singulièrement la candidature de IBK aux élections présidentielles de juillet prochain.

« IBK sera candidat en 2018, il l’a dit en divers termes, mais des gens s’entêtent à ne pas comprendre en filigrane, mais il n’a besoin que de ce genre de soutien pour comprendre que les gens sont derrière lui. Avec AJA, An Ko Issa Guindo et Benko Issa, la commune IV revient au Président Ibrahim Boubacar Kéita de facto», a affirmé Monsieur Sangaré.

Le président de l’AJA a appelé les militants et sympathisants à rester mobilisés pour les échéances futures, notamment les élections présidentielles, à rester disciplinés, et de chercher toujours à comprendre les enjeux de l’heure, en évitant de « boire au petit bonheur que l’on veut faire croire aux gens ».

« C’est ce qui se passe aujourd’hui, on dénigre facilement, la désinformation et les intox sont monnaie courante. Nous sommes là pour alerter les gens. Des ateliers sont en cours pour sensibiliser les populations par rapport aux événements pré et post électoraux  pour qu’il y ait apaisement sur toute l’étendue du territoire», a-t-il informé.

 

Mais, Monsieur Sangaré a été très clair : « Nous voulons le Tako kélé à IBK, il a tout donné au Mali, ses œuvres sont physiques et visibles. Il faut un coup K.O dès le premier tour».

Cyril ADOHOUN

L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *