Me Tall hier face a la presse : « La situation actuelle du pays est critique et inquiétante… »

A l’occasion du nouvel an, une cérémonie de présentation de vœux s’est tenue ce mardi dans la salle de conférence de la Maison de la presse de Bamako. Le parti Congrès National d’Initiative Démocrate( CNID) Faso Yiriwa Ton était l’organisateur de cette rencontre qui a rassemblée plusieurs membres dudit parti et beaucoup de journalistes maliens. La cérémonie était présidée par le président du CNID, Me Mountaga TALL, le représentant du président de la maison de la presse de Bamako, monsieur Talata Maïga.

La cérémonie a été ouverte par monsieur Talata Maïga qui a présenté ses vœux de bonheur à tout le peuple malien en remerciant et souhaitant la bienvenue à tous ceux qui ont répondu présents.

“A l’instar des autres années, j’ai l’honneur et l’immense plaisir d’adresser à vous tous, ainsi qu’à vos proches mes vœux de bonheur. Puisse l’année 2O18 apporte à notre cher Mali la sécurité, la paix, la réconciliation entre Maliens et la prospérité pour tous” tels ont été les premiers mots prononcé par Me Mountaga Tall. A noter qu’il a parlé presque de tous les plans: économie, agriculture etc. Me Tall a également précisé que ces vœux s’adressent également à la presse du Mali qui joue un rôle important.

Me Mountaga Tall a mentionné que « la situation actuelle du pays est critique et inquiétante dont plus de 700 personnes ont été tuées au cours de l’année précédente. Selon lui, l’année 2017 a été caractérisée par le déplacement du centre de gravité attaque terroristes du Nord vers le centre du Mali, principalement dans les régions de Mopti et de Ségou avec la recrudescence des attaques de convois civils et militaires, de postes de sécurité, de pose d’engins explosifs, des enlèvement et des assassinats a t-il affirmé. Cette situation aggravante de l’insécurité au pays laisse des maux délicats; la population livrée à elle même, les écoles et les hôpitaux restent fermés. Me Mountaga Tall a mentionné le flux migratoire dont la jeunesse paie de sa vie en cherchant un mieux être face à la mal vie qui leurs est quotidien.

A ce propos, Me Mountaga Tall, au nom du CNID faso Yirixa Ton et à son nom propre déclare que le pays a besoin de rassembler er réconcilier tous ses fils. Il affirme également avoir l’espoir pour l’utilisation rationnelle des moyens et outils des lois de programmation militaire et de la sécurité combinée à des mesures de recrutement transparentes et d’une formation de nos hommes mettront un terme à la comptabilité macabre des maliens et des éléments des troupes des pays mais.

Me Mountaga Tall qui a occupé au paravent le poste de ministre de la Communication, a toujours fait un combat infatigable pour l’avancé de la presse au Mali. « J’ai pu finaliser entres autres le projet de décret portant institution de la Carte de presse et des délits de presse, le projet de loi instituant la redevance pour le développement de l’audiovisuel et du numérique, le projet de loi fixant le régime de la publicité et le projet de loi portant régime de la presse et des délits de presse », a t-il déclaré.

Pour conclure son intervention monsieur Tall n’a pas manqué de dire quelques mots concernant les élections locales et régionales, que toutes les élections prévues seront tenues à bonne date.

Aïssata BA

Le Démocrate-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *