Me Demba Traoré, Secrétaire à la Communication de l’URD : « L’acte de naissance du nouveau découpage, on le cache ! »

L’Union pour la République et la Démocratie n’approuve, ni la forme, ni le fond du projet de découpage territorial, proposé par le gouvernement. La déclaration a été faite lors de sa conférence de presse, jeudi dernier, au siège du parti. Le parti a soutenu que le projet de découpage territorial initié par le gouvernement est une camisole de force.

C’est pourquoi l’URD exige le retrait de ce « projet de la division ».Le parti veut une concertation large et inclusive sur toutes les questions liées à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali. Dans leur déclaration, les animateurs de la conférence de presse ont indiqué : « Depuis quelques semaines, notre pays vit des soubresauts liés à une tentative de découpage territorial unilatéral et non concerté, initié par le gouvernement, poussant les populations de chaque zone géographique à réclamer leurs circonscriptions administratives ou leurs collectivités territoriales, toute chose exacerbant les replis identitaires et portant gravement atteinte à la cohésion sociale ».
L’URD a rappelé son attachement indéfectible aux valeurs de la République, à la laïcité de l’Etat, à l’intégrité territoriale. Me Demba Traoré a soutenu : « Il faut un véritable dialogue politique de haut niveau. Au sortir de ce dialogue on peut amorcer les réformes. Personne ne sait en réalité ce que ce projet cache. Personne n’a été associé au processus d’élaboration du projet. L’acte de naissance du nouveau découpage, on le cache. Nous n’approuvons ni la forme ni le fond du projet. »
B.D.

Le Canard Déchaîné

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *