Marches du 8 décembre pour FSD-CoFoP et 10 décembre Ras Bath et père: Le glas de la lune de miel?

La lutte entamée contre un régime démocratiquement élu se ramifie désormais. Alors la coalition FSD-CoFoP maintient sa marche au 8 décembre, le CDR et les APM mettent le cap sur le 10 du même mois. Le glas de la lune de miel?

Ils étaient unis tous à la veille des élections présidentielle de juillet-août dernier contre le Président Ibrahim Boubacar Kéita, alors candidat à sa propre succession pour un second mandat. Cette union s’est davantage consolidée au lendemain de la réélection de l’actuel locataire de Koulouba, à travers des marches et meetings de protestation et de dénonciations de ce qu’ils appellent le hold-up électoral.

Comme tremplins, des mouvements comme FSD et CoFoP ont vu le jour, mais ils seront plus tard coalisés pour faire front commun. Leur première marche commune, interdite, a été matée par les services de maintien d’ordre. Dans ce contexte intervient la fête de Maouloud où ils ont marqué une trêve comme durant les guerres religieuses.

Après le report de la date du 4 décembre, les leaders des deux mouvements projettent une marche pour le 8 décembre prochain. Déjà, des défections à l’instar de l’ancien ministre Mohamed Ali Bathily, sont annoncée. Mais, le division semble avoir raison de cette coalition.

En effet, alors que FSD-CoFoP est dans la rue ce samedi 8 décembre 2018, le CDR de Youssouf Bathily dit Ras Bath et les APM rescapées de son père Me Mohemd Ali Bathily se sont démarqués en fixant le lundi 10 décembre suivant pour battre le pavé.

Est-ce la fin la nuit de noce?

La Rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *