Manuel Valls au Mali: De l’altruisme apparent à la prédation: À quand le Mali ?

Nous aurons tout entendu et  tout vu dans ce pays. Le colonisateur a toujours des gènes mutants dans son génome même s’il est colonisateur mutant lui-même étranger chez lui.

modibo keita premier ministre chef gouverment visite manuel valls premier ministre francais jean yves drian ministre defense

Depuis l’outre-mer, il disait qu’il n’y avait aucun intérêt de la France au Mali, mais c’est de l’humanitaire rien que la solidarité internationale. Mais lorsqu’il fallait faire un voyage de baroud d’honneur dans un pays affaibli par toutes les complicités, on utilise toutes les ruses appelées géostratégie moderne et politique extérieure moderne. Le meurtrier revient-il toujours sur les lieux du crime, mais le brigand quant à lui revient pour savourer sa victoire. Dans tous les cas, les mêmes honneurs nous ont été rendus par la parade aux Champs Elysée, la plus « belle » rue du monde, selon leur critère, mais moi j’aime la ruelle de mon village, mieux que là-bas, que je ne  connais pas. C’est vrai aussi, ils ont « mobilisé » plusieurs milliards de francs CFA sans rien attendre en retour ni le pétrole, ni le cuivre, ni le gaz, même pas la base de Tessalit. Tout ça, c’est grâce à un Dieu de la solidarité. Ils ont mis aux cous de mes parents, des bouts de tissus appelés médailles comme un Ciwara pendant les grands travaux des champs dans mon village. Les sourires étaient lisibles dans ce complexe où les couleurs des deux drapeaux n’avaient pas les mêmes équivalences. Bleu, blanc, rouge différents de vert, jaune, rouge, car leurs ancêtres nous ont colonisé, depuis la nuit des temps, même rétabli la colonisation malgré son abolition par l’oncle Sam. C’est vrai, je ne comprends rien de la modernité de la diplomatie, c’est comme ça maintenant, ce n’est plus « fight and forget », mais fight and never forget », le service après-vente doit être assuré, que la courbe du chomage s’inverse le plus rapidement possible chez mon ancêtre les gaulois, sinon, les francs-maçons vont se facher. Au sérieux, il faut que les maliens et les africains se réveillent d’un profond sommeil si l’on doit garder longtemps nos Nations en vie et dans les mêmes proportions qu’elles ont été divisées.

L’altruisme est une vertu de l’homme et de la femme bien éduquée, c’est même la base de vie chez les pygmées d’Afrique centrale. Mais faire de l’altruisme diplomatique à ciel ouvert et demander le butin, c’est le don et le contre don de MAUSS, un don crée de l’esclavage ! Que font les entreprises françaises chez nous en monopole : Diago, Orange,…. ? Que faire des bénéfices ? Qui sait même si le gouvernement sait les vrais retombés pour le Mali de ces différentes entreprises. Ils ont phagocyté la Côte d’Ivoire avec Houphouët Boigny et quand elle a voulu levé la tête avec Laurent Gbagbo, l’establishment lui a démontré que Jésus est un blanc et non un noir, qu’il aille chercher son Dieu de la forêt qui va le sauver et non la CPI de couleur blanche même pas métissée car l’oncle Sam n’a pas accepté d’adorer ce Dieu.

Qu’est ce qu’il est venu chercher chez nous au fait ? Lui aussi cherche peut être le plus beau jour de sa vie politique ? Le Mali est devenu un trophée de la gauche française. On me rappelle à côté que c’est mieux que l’autre virus qui s’est métastasé à partir du grand désert pour venir éclater le grand Mandé. Donc faisons attention quand on parle car ils ont les oreilles partout même chez moi ‘’Sans Domicile Fixe’’ (SDF), ils ont des machines pour savoir le contenu des sept couches de la terre d’après les Dogon, après les sept autres couches du ciel.

Vous savez que tout ça est révoltant ? C’est tout simplement :

–           on ne permet pas de satisfaire mes besoins en eau potable dans mes villages mobiles et fixes, environ 60% des maliens n’ont pas accès à l’eau potable ;

–          Je ne mange pas à ma faim malgré ma production de riz à l’office du Niger, 60% des maliens ne peuvent pas manger du riz une fois par jour. Pour vérifier, faites un tour dans un village à partir de 30 km de Bamako ;

–          Aucun centre de santé communautaire ne fonctionne correctement dans les villes et villages, et en plus, ils ont combattu nos tradi-thérapeutes.

Le modèle vendu de construction de la paix au Mali est un vieux modèle qui ne fonctionne plus. Qu’il soit de gauche ou de droite, ils « aiment les entreprises », les vrais prédateurs, la colonisation est née des entreprises à rentabiliser.

Bref, ils ne nous aiment pas et c’est leur droit, mais nous aussi on doit changer de modèle et puiser dans nos valeurs résilientes : «Developoment is another name of peace », a dit le sage Julius Njereré de la grande Tanzania

 

 

SDF

Source: Le Canard de la Venise

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *