Mamadou Traoré, candidat du parti UNION : « Nous crions au scandale, à un véritable hold-up électoral… »

Fort des conclusions de ses constats à l’issu du scrutin du 29 juillet, le candidat du parti UNION à l’élection présidentielle, Mamadou Traoré, le plus jeune candidat parmi les 24 en lice, a décidé de briser le silence pour dénoncer les irrégularités, qu’il qualifie de kidnapping électoral. Il était devant les hommes de media à la faveur d’un point de presse le jeudi 02 août  au siège de son parti, sis à Kalaban-Coro ADEKENE.

Les langues commencent à se délier par rapport au déroulement du scrutin, qualifié de bon par plusieurs observateurs. En effet, après la sortie de 15 candidats pour dénoncer et contester déjà les résultats du scrutin du 29 juillet, Mamadou Traoré enfonce le clou à travers la dénonciation des irrégularités constatées lors du scrutin sur toute l’étendue du territoire national et à l’extérieur par des preuves à l’appui.

« Nous avons remarqué des irrégularités sur toute l’étendue du territoire malien et à l’extérieur », tel a été le constat majeur livré par Mamadou Traoré au tout début de sa déclaration.

Selon lui, ce qui s’est passé le jour du 29 juillet, n’est ni plus ni moins assimilable qu’à un kidnapping électoral. « Les voix ont été volées et distribuées au hasard et aux candidats » a-t-il déclaré.

Lui paraissant paradoxale, M.Traoré dira que son parti est parvenu à faire plus de voix dans les localités ( considérées comme moins favorables au Parti)  de Nara, Ansongo et Bourem que dans celles (considérées comme le fief du Parti) notamment Kalaban Coro, Kati, Koulikoro. « Dans les localités ou le parti est fortement représenté par des membres actifs, leur famille ainsi que des groupements associatifs, il n’a obtenu que 0% » a-t-il regretté.

« Nous crions au scandale, à un véritable hold-up électoral aux yeux de tout le peuple malien, et cela orchestré par la machine de la majorité en place » a-t-il déclaré, tout en soulignant que certains partis de l’opposition se sont donnés à des stratégies de fraude mal réfléchis en utilisant des techniques constatées par bon nombre de Maliens. Dans un langage franc, M. Traoré a lancé un appel aux observateurs nationaux et internationaux de porter un regard favorable et minutieux sur ces irrégularités, afin de faire tout ce qui est de leur possible pour arrêter cette mascarade qui suscite déjà la colère du peuple malien.

Par ailleurs, il a invité le peuple malien et particulièrement la jeunesse d’œuvrer afin de faire éviter  au Mali les conséquences d’une crise postélectorale. Pour lui, le peuple malien soupire depuis plusieurs années et aspire au changement.

Par Jean Joseph Konaté

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *