Mamadou Gassama accueilli triomphalement à Bamako

Les jeunes Bamakois ont convergé le samedi 16 juin 2018 vers l’aéroport international Modibo Keïta. Ils étaient en masse, jeunes filles et garçons, tous voulaient lui serrer la main à Mamadou Gassama.

Transformation et Emergence
«C’est sous une forte ambiance festive qu’un grand accueil fut réservé au grand héros Mamadou Gassama par une foule à l’aéroport international Modibo Keita de Bamako», nous a confié Moussa Alou Koné, chef de cabinet du ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine. Moussa Alou Koné était accompagné par Ismaël Sacko, un conseiller du président IBK, pour accueillir le jeune Gassama à sa descente d’avion.

Très heureux de voir tant de monde mobilisé pour son accueil, le jeune Mamadou Gassama a déclaré être venu répondre à l’invitation du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta.

Après avoir pris un «bain de foule», il fut conduit à l’hôtel de l’Amitié de Bamako. À bord d’une voiture décapotable, il a pu saluer sur son passage plusieurs jeunes et habitants de Bamako amassés le long du parcours pour lui souhaiter la bienvenue.

Outre les rencontres avec des jeunes et associations de jeunesse de la capitale, Mamadou Gassama doit rencontrer, selon le protocole de la République, le président IBK, dans la semaine, avant de se rendre dans son village. Il se rendra également à l’ambassade de France et devrait donner une conférence de presse avant la fin de son séjour.

Mamadou Gassama est un Malien de la diaspora devenu un «héros» le 24 mai dernier, après avoir escaladé un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris pour sauver un enfant suspendu dans le vide. Partagée sur les réseaux sociaux, la vidéo de son acte de bravoure a été vue des millions de fois. Mamoudou Gassama a été reçu le lundi matin (28 mai 2018) à l’Elysée par le président Macron. IBK l’avait joint au téléphone en lui proposant une intégration à l’armée malienne.

Kassim TRAORE

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *