Mamadou Awa Gassama, député de Yelemané : « Dans l’histoire du Mali, l’Assemblée Nationale n’a jamais connu un président aussi piètre qu’Issiaka Sidibé… »

 

  mamadou hawa gassama honorable depute assemblee nationale urd

Mamadou Awa Gassama est un doyen de l’Assemblée Nationale. Pas par l’âge, mais pour ses 22 ans d’exercice de fonction de député. L’homme a connu et servi toutes les législatures de l’ère démocratique. Cela prétend qu’il connait la manière de travailler de tous les présidents qui sont se succédé à la tête de l’Assemblée Nationale. Du Professeur Alioune Nouhoum Diallo, d’Ibrahim Boubacar Kéita, en passant par Dioncounda Traoré et l’actuel président Issiaka Sidibé, Gassama connait la qualité de tous ces hommes. Cela prétend qu’il peut bel et bien faire une très bonne comparaison entre ces différents hommes politiques.

Selon lui, parmi tous ceux-ci, le piètre c’est l’actuel président Issiaka Sidibé. « Cela me fait plus de 22 ans d’exercice de député, je n’ai jamais vu un président de l’Assemblée aussi piètre qu’Issiaka Sidibé. Un président qui n’arrive pas à cadrer les débats. Avec Issiaka, c’est la catastrophe », a-t-il indiqué. Avant de poursuivre : « il refuse le débat, empêche l’Opposition de parler. Il manque de tact. Je n’ai jamais une Assemblée Nationale de la sorte ».

Lors du vote de la loi sur la mise en place des autorités intérimaires, l’Opposition a demandé la parole afin de débattre, le président Issiaka Sidibé a refusé catégoriquement de donner la parole à l’Opposition. Les députés de l’Opposition ont quitté la plénière. Sieur Issack le ‘’calamiteux’’ n’a pas suspendu la séance et n’a pas cherché à parler avec l’Opposition. La loi a été votée en leur absence. A en croire l’élu de Yelemané, cette attitude d’Issiaka montre qu’il est incompétent épris de démocratie. Et Gassama de rappeler : « je me souviens au temps de la Présidence d’Alioune Nouhoun Diallo à l’Assemblée Nationale, lors d’une plénière l’opposition (constituée par les IBK, le Parena de Tiébilé Drame…) a quitté la salle. Et aussitôt Alioune Diallo a suspendu la séance et est entré en négociation avec l’Opposition. Mais avec Issiaka Sidibé à l’Assemblée Nationale, l’Opposition n’a même pas droit à la parole… ».

En tout cas,  Issiaka Sidibé est un homme qui a eu la présidence de l’Assemblée Nationale par un coup familial minutieusement préparé (il n’avait même pas l’aval du Kankélétigui ?). Et dire qu’il se permet d’insulter les journalistes alors qu’il n’arrive même pas à cadrer un simple débat à l’Assemblée Nationale. Que c’est vraiment aberrant, mais compréhensible tout de même ; parce qu’on est au Mali et sous l’ère IBK où le ridicule ne tue point.

Agmour

Source : Le Pays

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *