Mali-Unicef : LES ADIEUX DE FRANÇOISE ACKERMANS

La représentante résidente de l’Unicef dans notre pays, Mme Françoise Ackermans, est en fin de mission. A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a offert  en son honneur un déjeuner d’adieu.

représentante résidente unicef françoise ackermans adieu mali bamako

La réception a eu lieu au Grand hôtel de Bamako. Le ministre des Affaires étrangères en voyage était représenté par son homologue du Plan et de la Prospective, Cheickna Seidy Ahmady Diawara. Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, le représentant adjoint de la MINUSMA, David Gressly, et nombre de responsables du système des Nations unies étaient présents. Cheickna Amady Seidy Diawara a loué la qualité des liens de coopération entre le Mali et l’Unicef avant de saluer le travail accompli par Mme Françoise Ackermans dans la réalisation des challenges que l’UNICEF et le Mali s’étaient fixés. Il a évoqué le souvenir de la prise de fonction de la diplomate à un moment où notre pays avait le plus grand besoin de tous ses partenaires et où l’intervention de l’Unicef était plus que nécessaire pour secourir nos femmes et nos enfants victimes innocentes de la crise imposée par des imposteurs. Le ministre Diawara a souligné le haut niveau de la coopération de l’Unicef  avec notre pays. Laquelle coopération, en moins de deux 
ans sous l’impulsion de Mme Françoise Ackermans, a apporté un appui constant aux efforts du gouvernement dans l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants, mais aussi des déplacés. Il a mentionné à cet égard la signature le 1er juillet 2013 par le gouvernement, l’Unicef et la MINUSMA, d’un protocole d’accord relatif au transfert des enfants associés aux forces ou groupes armés. Ce qui 
a permis d’améliorer la perception de la communauté internationale sur les questions du respect des droits des enfants dans notre pays. Le ministre a également évoqué l’accompagnement de l’UNICEF dans la prise en compte des défis liés à la reconstruction de l’éducation, de la santé, de l’eau, de l’hygiène, et de l’assainissement dans les régions du Nord avec la signature le 17 juillet dernier d’un plan de travail annuel qui a doté notre pays d’une enveloppe d’un peu plus de 54,8 milliards de Fcfa. Toujours dans le cadre de la coopération bilatérale, il est à noter le soutien de l’UNICEF dans l’exécution de la campagne « Retour à l’école » qui a permis à 200 000 élèves et 9000 enseignants de rejoindre les classes. Par ailleurs l’Unicef a remis le 6 novembre dernier au ministère de la Santé pour plus de 1,6 milliard de Fcfa de matériel sanitaire. Cheickna Seidy Ahmady Diawara a souligné que ces actions témoignaient de la vitalité des relations entre notre pays et le système des Nations unies en général et l’UNICEF en particulier. Il a évoqué à ce propos, la récente visite du secrétaire général l’ONU dans notre pays à la faveur de la 1ère réunion ministérielle pour l’établissement d’une plateforme de coordination de la Stratégie intégrée des Nations unies pour le Sahel. Mme Françoise Ackermans a exprimé toute sa fierté d’avoir représenté l’Unicef auprès de nôtre pays durant cette mission qu’elle espère bien remplie. Elle a  révélé que le Mali  est le 11ème pays dans lequel elle a servi et a dit l’avoir découvert dans toute sa diversité au contact des populations dans ses lointaines localités.

Lougaye ALMOULOUD

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *