Mali : un président évincé « libre »

Les chefs du coup d’État maliens affirment que le président déchu Ibrahim Boubacar Keïta a été libéré de détention et se trouve chez lui.

Il a été arrêté lors de la prise de contrôle militaire de mardi dernier et quelques heures plus tard, il a annoncé sa démission de son poste de président.

Le coup d’État est intervenu au milieu d’un mécontentement croissant face à la gestion de l’économie par le gouvernement et au conflit djihadiste dans le nord.

On ne sait pas encore si l’ancien président est confiné à son domicile.

La libération de M. Keïta a été une revendication clé des voisins du Mali et des organisations internationales, y compris l’Union africaine et l’Union européenne.

Les médiateurs ouest-africains affirment que les responsables du coup d’État veulent rester au pouvoir pendant une période de transition de trois ans. Ils avaient dit plus tôt qu’ils n’étaient pas intéressés par le pouvoir

BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *