Mali-Mauritanie:démarrage du projet “Améliorer la capacité collective de gestion des frontières”

Les activités du projet “améliorer la capacité collective de gestion des frontières et protéger les communautés frontalières entre la Mauritanie et le Mali”, financé par le gouvernement japonais avec une enveloppe de 3 millions de dollars environ pour une durée de 24 mois, ont été officiellement ouvertes vendredi à Nouakchott.
L’objectif du projet est de renforcer la capacité collective dans la gestion des frontières, en garantissant la sécurité de la zone frontalière vulnérable entre la Mauritanie et le Mali, notamment en renforçant les capacités de la police des frontières des deux pays.

mohamed ould abdel aziz president mauritanien ibrahim boubacar keita president malien ibk
L’inspecteur général de l’administration territoriale au ministère de l’intérieur et de la décentralisation, M. M’Hameda Ould Meimou, a indiqué à cette occasion, que ce projet constitue une source d’appui des capacités du département à travers l’exécution des stratégies et des mécanismes de coordination au niveau des zones frontalières.
Il a rappelé que la Mauritanie a franchi d’importants pas dans le domaine du contrôle des frontières, servant de modèle en la matière dans la sous-région, dans un contexte mondial particulier, marqué par l’importance des défis sécuritaires, notamment le terrorisme, la criminalité organisée, l’immigration etc.
L’ambassadeur du Japon en Mauritanie, SEM Jun Yoshida, a rappelé avoir annoncé en avril dernier, l’attribution de don de 11,8 millions de dollars américains pour la Mauritanie, destinés à fournir une protection et une assistance aux réfugiés et aux populations locales, à consolider la paix et la lutte contre le terrorisme et à renforcer la coordination et le plaidoyer pour l’action humanitaire.
Il a réitéré également l’engagement du Japon à soutenir les efforts considérables et reconnus du gouvernement mauritanien face aux défis qu’il doit relever, notamment dans la lutte contre l’insécurité et le terrorisme, dans le respect des deux axes prioritaires de la politique menée depuis plusieurs années, par le Président de la République Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

AMI

 

Source: maghrebemergent

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.