Mali : le régime de IBK et le secret des communications

C’est le bouillonnant Nouhoum SARR, Président du Front Africain pour le Développement (FAD), militant du M5- RFP qui lâche la bombe. Il parait que pendant les tueries dans la nuit du 11 juillet, par peur de la Communauté internationale, la nouvelle Se-gale de la Présidence Kamissa Camara a envoyé ce SMS aux diplomates de plusieurs ambassades : ‘’des terroristes sont retranchés dans la mosquée de l’Imam Dicko.

 

Une unité spéciale tente de les déloger’’. Ayiwa, si c’est vraiment vrai, les choses se présentent sous un nouveau jour. On comprend mieux pourquoi on (qui ?) a dépêché dans un lieu de culte les Forces Spéciales Anti-Terroristes (FORSAT), au lieu du Groupement de Maintien d’Ordre (GMO) de la Garde Nationale, des Forces anti-émeute de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale spécialement formées pour mettre un terme à tout bazar. Donc, il fallait des forces à la hauteur du péril terroriste. Sauf que les ‘’terroristes’’ retranchés dans la mosquée de l’Imam Dicko n’étaient pas barbus et ne portaient pas kalachs ou des LRAC (une arme d’infanterie capable de tirer une roquette). En face des FORSAT, il y avait des jeunes déterminés et même surexcités certes, mais qui avaient les mains nues. Les FROSAT qui sont hyper entraînées n’y avaient donc pas leur place. Diantre! Que foutent-elles d’ailleurs à Bamako, alors que le pays est attaqué quotidiennement de toute part ailleurs?

Cette communication de la Se-Gale a été le pire des désastres. Elle expose inutilement les Forces Anti-terroristes qui cristallisent désormais la convergence des fureurs et des rancœurs. Elle décrédibilise la présidence, parce que les chancelleries sont mieux informées qu’elle sur ce qui se passe n’importe où sur le territoire national. Quand on ne met pas l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, voilà ce que ça donne. C’est cela l’estampille du régime IBK et c’est ce qui vaut séisme socio-politique actuel dans le pays.

 

Nordsud Journal

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *